Séminaire IST Inria

Carnac, du 1er au 5 octobre 2012

coordonné par Lisette Calderan, Pascale Laurent, Hélène Lowinger et Jacques Millet
édité par l'ADBS

 
 ©Nicolas Taffin
 
 

Depuis maintenant 30 ans, le séminaire IST Inria réunit tous les 2 ans les professionnels de l'information et de la documentation autour de problématiques émergentes. Christian Bornes, Jean-Claude Le Moal et Bernard Hidoine, initiateurs de ce projet, n'imaginaient sans doute pas s'inscrire dans une telle durée ! Non seulement 30 ans de séminaire Inria mais aussi près de 20 ans de collaboration avec l'ADBS ; cet ouvrage est en effet le 10ème de la série à être publié par ses soins avec la fine exigence éditoriale de Jean-Michel Rauzier. Une collaboration riche et fructueuse, que nous espérons cette fois-ci encore, à la hauteur de vos attentes. Si les premiers séminaires étaient axés sur l’apport de l’informatique et des « nouvelles technologies » à l’expertise des professionnels de l’information, le "document électronique" (on ne parlait pas encore du « numérique ») s’est très vite trouvé au cœur des thématiques traitées. D’année en année les angles variaient (référencer, publier, rechercher, pérenniser,..), mais toujours le document restait le cœur du débat. En 2008, l’approche par l’angle des métadonnées a naturellement permis d’aborder le web sémantique et ses outils (rdf, skos, etc.). Tout ceci semblait encore très théorique, les applications, bien lointaines...
Quatre ans plus tard, le web sémantique semble moins présent dans les discours… et pourtant ne sommes-nous pas justement en train d’assister à son éclosion ?
En effet, le paysage informationnel poursuit sa mutation et nous avons jugé important d'interroger à nouveau la nature même du document : où commence-t-il, où finit-il ? Et d'ailleurs finit-il vraiment ? Quelles en sont les frontières constitutives ? Pour cela, il nous faut comprendre l'environnement dans lequel évolue désormais le document : le web de données.
Les contributions de spécialistes de disciplines diverses réunies dans cet ouvrage nous aident à clarifier les différentes notions qui se croisent et se confondent parfois (web sémantique, web de données, linked data...) pour appréhender ce qui forge et structure aujourd’hui un "document", dans ses aspects tant techniques que sémantiques, sans oublier les aspects sociétaux et juridiques. Ainsi posé, le document apparaît bien comme une pièce de ce gigantesque ensemble de données. A tel point que l'on peut se demander si, à l'heure du web de données, les professionnels de l'information ne se mesurent pas plutôt à des "ressources" qu'au seul traitement de "documents"


Lisette Calderan

ADBS

 

Liste des articles