Spéléologie et spéléisme. De la science au plein air (1930-1945)

Résumé : Après s'être institutionnalisée comme science en 1895, la spéléologie conserve son identité de pratique savante jusque dans les années 1930. À cette époque, elle est investie par des adeptes des activités de plein air, alpinistes et scouts notamment, qui contribuent à la faire évoluer. La rencontre des différents pratiquants donne lieu à un véritable brassage de cultures, chacun apportant un élément de son milieu d'origine. Ainsi la spéléologie en vient à se rapprocher d'une activité de plein air sans pour autant perdre sa perspective scientifique. L'objet de cet article est de mettre en évidence ce métissage culturel qui aboutit à la redéfinition de la pratique. Notre démarche consiste à mettre à jour les cultures de chacun et évaluer la transformation de la spé- léologie qui en résulte. Nous soulignerons réciproquement l'influence que les spéléologues exercent sur la pratique des nouveaux venus. Cette évolution est analysée à travers le discours des différents acteurs et groupes identifiés. Pour cela nous nous réfèrerons à un corpus de publications, d'ouvrages et de correspondance émanant d'eux.
Type de document :
Article dans une revue
STAPS : Revue internationale des sciences du sport et de l'éducation physique, De Boeck Supérieur 2006, pp.99-115
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00722223
Contributeur : Pierre-Olaf Schut <>
Soumis le : mardi 31 juillet 2012 - 22:58:29
Dernière modification le : mardi 31 juillet 2012 - 22:58:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-00722223, version 1

Collections

Citation

Pierre-Olaf Schut. Spéléologie et spéléisme. De la science au plein air (1930-1945). STAPS : Revue internationale des sciences du sport et de l'éducation physique, De Boeck Supérieur 2006, pp.99-115. 〈hal-00722223〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

166