Prise en compte du mouvement respiratoire du petit animal pour la reconstruction 3D TEMP synchronisée : application aux métastases péritonéales

Marine Breuilly 1, 2 Grégoire Malandain 1, 3 Jacques Darcourt 2 Thierry Pourcher 2 Philippe Franken 2
1 ASCLEPIOS - Analysis and Simulation of Biomedical Images
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée
3 MORPHEME - Morphologie et Images
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , IBV - Institut de Biologie Valrose : U1091, SIS - Signal, Images et Systèmes
Résumé : Objectifs.- La quantification des tumeurs par imagerie micro-TEMP dans la région abdominale est rendue difficile par le mouvement respiratoire. Les acquisitions synchronisées répondent à ce problème au détriment du rapport signal à bruit. L'objectif est de fournir une reconstruction sans mouvement respiratoire et avec un meilleur signal à bruit en tirant parti du rythme respiratoire particulier de la souris. Matériels et méthodes.- Acquisitions TEMP/TDM (eXplore speCZT CT 120, GE Healthcare) chez 8 souris NOD-SCID présentant des métastases péritonéales d'un adénocarcinome colique exprimant le symporteur de l'iode NIS et après injection de pertechnétate de 99mTc : collimation à 7 sténopés, 220 projections. Nous avons comparé 3 méthodes de reconstruction TEMP : 3D standard sans correction du mouvement respiratoire (3Ds) ; synchronisée à la respiration (4D) et une nouvelle méthode basée sur la détection des phases immobiles en fin d'expiration (3Di). Résultats.- Les valeurs de SUV max et volumes (à 40 % du SUV max) sont mesurés sur un ensemble de 72 lésions réparties sur les 8 acquisitions. On constate que la 3Di fournit un bon compromis entre la quantité d'information utilisée et la précision des mesures effectuées : en utilisant 61 % des évènements, on estime le volume plus précisément que dans l'image 3Ds avec un écart-type (caractéristique du bruit) très inférieur au 4D. Conclusions.- La reconstruction TEMP 3D immobile aboutit à une meilleure évaluation de la taille et de la fixation des lésions que la TEMP 3D tout en utilisant 10 fois plus d'évènements que pour la TEMP 4D synchronisée, ce qui permet un meilleur rapport signal à bruit.
Type de document :
Communication dans un congrès
J.-L. Baulieu. 50ème Colloque de Médecine Nucléaire de Langue Française, Apr 2012, Montpellier, France. Elsevier, 36 issue 4, pp.188-189, 2012, Médecine Nucléaire. <10.1016/j.mednuc.2012.02.108>
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00759954
Contributeur : Marine Breuilly <>
Soumis le : lundi 3 décembre 2012 - 11:19:17
Dernière modification le : vendredi 22 janvier 2016 - 01:11:31

Identifiants

Collections

CEA | INRIA | I3S | UNICE | DSV

Citation

Marine Breuilly, Grégoire Malandain, Jacques Darcourt, Thierry Pourcher, Philippe Franken. Prise en compte du mouvement respiratoire du petit animal pour la reconstruction 3D TEMP synchronisée : application aux métastases péritonéales. J.-L. Baulieu. 50ème Colloque de Médecine Nucléaire de Langue Française, Apr 2012, Montpellier, France. Elsevier, 36 issue 4, pp.188-189, 2012, Médecine Nucléaire. <10.1016/j.mednuc.2012.02.108>. <hal-00759954>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

148