Optimizing the Black-box FMM for Smooth and Oscillatory Kernels

Résumé : La FMM "black box" pour les noyaux réguliers a été introduite dans [Fong et Darve, 2009] et a été étendu aux noyaux oscillatoires dans [Messner, Schanz et Darve, 2012]. Ses principaux avantages sont la mise en œuvre facile et l'adaptation de nouveaux noyaux. Cependant, il nécessite significativement plus d'opérations flottantes par rapport à d'autres FMM. Dans mon exposé, je présenterai les moyens diminuer cet inconvénient : (1) L'exploitation des symétries nous permet de réduire le temps de pré-calcul par un facteur supérieur à 1000. (2) des schémas de blocage augmentent l'utilisation de fonctions BLAS de niveau 3 et conduisent à une grande performance du produit matrice-vecteur.
Type de document :
Communication dans un congrès
SIAM Conference on Computational Science and Engineering (SIAM CSE 2013), Feb 2013, Boston, United States. 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00799885
Contributeur : Olivier Coulaud <>
Soumis le : mardi 12 mars 2013 - 17:38:45
Dernière modification le : jeudi 22 mars 2018 - 15:43:00

Identifiants

  • HAL Id : hal-00799885, version 1

Collections

Citation

Eric Darve, Matthias Messner, Martin Schanz, Olivier Coulaud. Optimizing the Black-box FMM for Smooth and Oscillatory Kernels. SIAM Conference on Computational Science and Engineering (SIAM CSE 2013), Feb 2013, Boston, United States. 2013. 〈hal-00799885〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

535