Le jugement en culturisme

Résumé : Le jugement en culturisme consiste à faire établir un classement relatif de 2 à 15 athlètes par un jury de 3 à 9 juges selon la compétition. Ces juges expriment une préférence qui fait appel à de nombreux critères objectifs et subjectifs. L'athlète ou le public peuvent avoir une vision différente du classement et s'interrogent parfois sur un résultat. Mais le jury reste souverain. On explique ici comment le classement est organisé de manière à assurer la plus grande objectivité possible. On montre ici que même si le jugement a une forte composante subjective, il peut aussi être évalué de manière objective. La méthode présentée repose sur la notion de déviation, une manière de mesurer les divergences entre jugements, et l'analyse visuelle des cycles. On expose de quelle manière un juge peut s'auto-évaluer ou être évalué et comment la cohérence d'un jury peut également être objectivement appréciée.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00903660
Contributeur : Pierre Deransart <>
Soumis le : mardi 12 novembre 2013 - 16:44:02
Dernière modification le : lundi 9 avril 2018 - 12:20:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 13 février 2014 - 08:10:08

Fichier

PDeransart-JugementCulturiste....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00903660, version 1

Collections

Citation

Pierre Deransart. Le jugement en culturisme. 2013. 〈hal-00903660〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

265

Téléchargements de fichiers

1073