Superposition de couches de fibres et propagations anormales : une étude numérique

Simon Labarthe 1, 2 Yves Coudière 1, 2 Jacques Henry 2
1 CARMEN - Modélisation et calculs pour l'électrophysiologie cardiaque
IMB - Institut de Mathématiques de Bordeaux, Inria Bordeaux - Sud-Ouest, IHU-LIRYC
Résumé : Contexte : Des variations abruptes de directions de fibres dans l'épaisseur du tissu auriculaire ont été documentées : des couches de fibres superposées de directions différentes ont été identifiées dans l'oreillette gauche ou dans les veines pulmonaires (VP) et présentées comme de possibles sources de perturbation de la conduction électrique. Une étude par optical mapping complétée par des observations histologiques sur un modèle ventriculaire porcin a montré l'existence de réentrées induites par ce type de structure après ischémie. L'objet de ce travail est d'utiliser un modèle numérique pour étudier les conséquences sur la propagation électrique des hétérogénéités de directions de fibres d'une couche à l'autre. Méthode : Un modèle mathématique permettant de représenter l'hétérogénéité d'orientation sur une surface est construit. Une implémentation numérique est ensuite définie sur une géométrie de VP incluant des scénarii de structures fibreuses et de substrats, consistants avec les descriptions histologiques et les données électrophysiologiques. Des protocoles de stimulations successives sont appliqués pour modéliser une source ectopique. Résultats : La variation brusque de direction de fibres d'une couche à l'autre provoque une dynamique distincte lors de la dépolarisation et de la repolarisation : la propagation est très anisotrope lors de la dépolarisation, alors qu'elle est plus isotrope lors de la repolarisation, induisant ainsi des gradients de durées de potentiel d'action et des blocs de conduction lors des stimulations suivantes. Lorsque ce phénomène se combine avec des hétérogénéités du substrat, des épisodes de propagations complexes sont observés. Conclusion : Le modèle mathématique proposé permet de montrer que la superposition de couches de fibres de directions différentes est une structure à même de perturber la propagation électrique. Cette architecture fibreuse combinée à une altération du substrat peut induire des propagations pathologiques.
Type de document :
Poster
Printemps de la Cardiologie, Apr 2013, Marseille, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00926480
Contributeur : Simon Labarthe <>
Soumis le : jeudi 9 janvier 2014 - 16:08:05
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 22:16:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 avril 2014 - 11:45:17

Fichier

poster_PC2013.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00926480, version 1

Collections

Citation

Simon Labarthe, Yves Coudière, Jacques Henry. Superposition de couches de fibres et propagations anormales : une étude numérique. Printemps de la Cardiologie, Apr 2013, Marseille, France. 〈hal-00926480〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

314

Téléchargements de fichiers

294