Amélioration des attaques différentielles sur KLEIN

Résumé : L'apparition récente du besoin de sécuriser des supports de plus en plus miniaturisés tels que les cartes à puces et les puces RFID a amené la communauté cryptographique à concevoir des algorithmes spécifiques à bas coût. Ces nouveaux algorithmes doivent répondre à des contraintes spécifiques en matière de consommation d'énergie, de taille et de rapidité. Dans ce rapport nous nous intéressons au chiffrement KLEIN qui fut proposé en 2011 par Gong, Nikova et Law et dont la procédure de chiffrement est du type SPN. Ses 4 opérations de base sont assez similaires à celles de l'AES, la grande différence résidant dans la taille des états et des boîtes S. Ce rapport détaille comment ces spécificités induisent des faiblesses permettant de construire une cryptanalyse différentielle efficace et ainsi de casser KLEIN-64, la version à 64 bits de clef de KLEIN.
Type de document :
Mémoires d'étudiants -- Hal-inria+
Cryptographie et sécurité [cs.CR]. 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00931253
Contributeur : Virginie Lallemand <>
Soumis le : mercredi 15 janvier 2014 - 10:53:42
Dernière modification le : vendredi 25 mai 2018 - 12:02:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-00931253, version 1

Collections

Citation

Virginie Lallemand. Amélioration des attaques différentielles sur KLEIN. Cryptographie et sécurité [cs.CR]. 2013. 〈hal-00931253〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

131