Plasticité des Interfaces Homme-Machine par Ingénierie Dirigée par les Modèles

Éric Céret 1 Sophie Dupuy-Chessa 2 Gaëlle Calvary 1
1 LIG Laboratoire d'Informatique de Grenoble - IIHM
LIG - Laboratoire d'Informatique de Grenoble, Inria - Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique
2 LIG Laboratoire d'Informatique de Grenoble - SIGMA
LIG - Laboratoire d'Informatique de Grenoble
Résumé : Avec l'avènement de l'informatique ambiante, les Interfaces Homme-Machine (IHM) doivent désormais pouvoir s'adapter dynamiquement aux changements qui peuvent survenir dans leur contexte d'usage, c'est-à-dire dans l'environnement de l'utilisateur, la ou les plate-forme(s) d'interaction qu'il utilise ou ses caractéristiques personnelles. De telles IHMs sont dites plastiques. L'Ingénierie Dirigée par les Modèles offre des pistes innovantes pour les concevoir et les développer. Dans cet article, nous présentons les modèles qui en permettent la mise en øeuvre : modèle de tâches, IHM abstraite, IHM concrète, contexte d'usage, etc. L'approche et les techniques étant encore peu pratiquées, nous présentons ensuite le principe de flexibilité pour en limiter le coût d'entrée et en réduire la rigidité. Nous montrons comment introduire de la flexibilité dans les processus de développement pour respecter les pratiques actuelles tout en produisant des IHM plastiques.
Type de document :
Article dans une revue
Génie logiciel, C & S, 2013, 105, pp.45-51
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00953364
Contributeur : Renaud Blanch <>
Soumis le : vendredi 28 février 2014 - 11:33:54
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-00953364, version 1

Collections

Citation

Éric Céret, Sophie Dupuy-Chessa, Gaëlle Calvary. Plasticité des Interfaces Homme-Machine par Ingénierie Dirigée par les Modèles. Génie logiciel, C & S, 2013, 105, pp.45-51. 〈hal-00953364〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

155