A Unifying View of Loosely Time-Triggered Architectures

Guillaume Baudart 1 Albert Benveniste 2 Anne Bouillard 3 Paul Caspi 4
1 Parkas - Parallélisme de Kahn Synchrone
DI-ENS - Département d'informatique de l'École normale supérieure, ENS Paris - École normale supérieure - Paris, Inria Paris-Rocquencourt, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR 8548
2 HYCOMES - Modélisation hybride & conception par contrats pour les systèmes embarqués multi-physiques
Inria Rennes – Bretagne Atlantique , IRISA-D4 - LANGAGE ET GÉNIE LOGICIEL
3 DYOGENE - Dynamics of Geometric Networks
DI-ENS - Département d'informatique de l'École normale supérieure, ENS Paris - École normale supérieure - Paris, Inria Paris-Rocquencourt, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8548
Résumé : Les infrastructures de calcul distribuées pour le contrôle des systèmes embarqués critiques requièrent des propriétés particulières destinées à préserver les caractéristiques attendues du contrôleur. Les architectures TTA (Time-Triggered Architectures) ont été proposées par Hermann Kopetz, à la fois comme une architecture de calcul et comme une méthodologie de conception des systèmes. TTA offre au programmeur un temps logique conforme à celui de la programmation synchrone, avec en outre un contrôle strict du temps. Il requiert un protocole de synchronisation entre les horloges du système réparti. Pour affaiblir ces hypothèses, les architectures LTTA (Loosely Time-Triggered Architectures) ont été proposées récemment. Dans LTTA, les calculs et les communications sont rythmées par des horloges locales, non synchronisées. Les supports de communication se comportent comme des mémoires partagées. La communication est donc non-bloquante. Ce type de communiccation crée évidemment des artefacts à combattre par un protocole dit "LTTA". Dans cet article nous présentons une approche unifiée des deux techniques connues pour ce type de protocole, reposant sur l'usage, soit de jetons, soit du temps. On compare ces deux variantes et on étudie leur performance. Le présent rapport est une version corrigée d'un article paru à Emsoft'2010. Il est dédié à notre très cher ami Paul Caspi, décédé en Avril 2012.
Type de document :
Rapport
[Research Report] RR-8494, INRIA. 2014, pp.14
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-00955496
Contributeur : Guillaume Baudart <>
Soumis le : mardi 4 mars 2014 - 16:55:55
Dernière modification le : mercredi 2 août 2017 - 10:09:08
Document(s) archivé(s) le : mercredi 4 juin 2014 - 12:01:40

Fichier

RR-8494.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00955496, version 1

Citation

Guillaume Baudart, Albert Benveniste, Anne Bouillard, Paul Caspi. A Unifying View of Loosely Time-Triggered Architectures. [Research Report] RR-8494, INRIA. 2014, pp.14. 〈hal-00955496〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1147

Téléchargements de fichiers

195