Le chef d'orchestre comme chef

Résumé : Le "chef-dictateur", dont Toscanini demeure le représentant par excellence, n'est que le cas limite d'une série de métaphores politiques qui ont accompagné toute l'histoire moderne de la direction d'orchestre. Cette pratique invitait déjà , par définition, à réfléchir à l'autorité d'un individu sur un groupe, à l'efficacité et à la légitimité de ses décisions; l'attribution d'une valeur morale aux interprétations esthétiquement convaincantes des oeuvres du répertoire acheva par la suite de donner à la figure du chef un statut symbolique. Soit une surenchère dans le domaine des représentations, qui toutefois ne correspond pas nécessairement à une accumulation des pouvoirs réels du chef au sein des institutions musicales, la tendance historique dans ce domaine allant plutôt vers une règlementation accrue de ses compétences. Ce parcours historique de la direction d'orchestre en tant que forme de commandement se déploie du début du XIXe siècle, moment ou la baguette s'impose comme outil et emblème du chef, jusqu'aux suites de la Seconde Guerre mondiale, à la mise en cause de l'autoritarisme conduit à une critique du modèle traditionnel.
Type de document :
Article dans une revue
Annales. Histoire, Sciences sociales, Armand Colin, 2002, 57 (4), 〈10.3406/ahess.2002.280090〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-01044755
Contributeur : Esteban Buch <>
Soumis le : mercredi 3 septembre 2014 - 10:53:00
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:18
Document(s) archivé(s) le : jeudi 4 décembre 2014 - 10:07:50

Fichier

Buch_Le_chef_d-orchestre.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Esteban Buch. Le chef d'orchestre comme chef. Annales. Histoire, Sciences sociales, Armand Colin, 2002, 57 (4), 〈10.3406/ahess.2002.280090〉. 〈hal-01044755〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

230

Téléchargements de fichiers

921