L'avant-garde musicale à Buenos Aires : Paz contra Ginastera

Résumé : Le Centro Latinoamericano de Altos Estudios Musicales (claem), fondé en 1962 à Buenos Aires par Alberto Ginastera et financé par la Fondation Rockefeller, fut pendant les années 1960 le principal centre de musique contemporaine d'Amérique latine. Pourtant, le pionnier du dodécaphonisme en Argentine, Juan Carlos Paz, l'appelait volontiers l'" Academia Pitman de la composition musicale ". Ce mépris résultait d'une rivalité qui aura structuré le milieu local de la musique contemporaine pendant trente ans, et qui correspondait à deux visions concurrentes de l'histoire de la musique, entre l'avant-garde et le nationalisme. On retrace cette histoire en analysant notamment les documents de la querelle qu'en 1942 Paz baptisa " El Caso Ginastera ª.
Type de document :
Article dans une revue
Circuit : musiques contemporaines, Montreal : Presses de l'Université de Montreal, 2007, 17 (2), pp.11-33. 〈10.7202/016836ar〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01044770
Contributeur : Esteban Buch <>
Soumis le : jeudi 4 septembre 2014 - 11:12:22
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:18
Document(s) archivé(s) le : vendredi 5 décembre 2014 - 10:07:26

Fichier

Buch_L-avant-garde_musicale_a_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Esteban Buch. L'avant-garde musicale à Buenos Aires : Paz contra Ginastera. Circuit : musiques contemporaines, Montreal : Presses de l'Université de Montreal, 2007, 17 (2), pp.11-33. 〈10.7202/016836ar〉. 〈hal-01044770〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

234

Téléchargements de fichiers

330