Le programme MORECOWBELL de la NSA sonne le glas du DNS

Résumé : Sur le net, presque tout commence par une requête au Domain Name System (DNS, pour « système de noms de domaine »), un protocole au cœur d'Internet qui permet aux usagers d'accéder à des services par un nom tel que www.example.com, plutôt que par une adresse IP numérique comme 2001:DB8:4145::4242. Développé au « bon vieux temps », le DNS contemporain ressemble à un tableau de bord de l'activité du réseau pour malvoyants. Par conséquent, il attire non seulement toutes sortes de surveillances à des fins commerciales, mais aussi la National Security Agency (NSA), comme le montrent de nouveaux documents sur son programme MORECOWBELL. Étant données les faiblesses de conception du DNS, on peut se demander si le DNS peut être sécurisé et sauvé ou bien si il doit être remplacé---tout du moins pour certains cas d'utilisation.
Type de document :
Autre publication
Cet article décrit le programme « MORECOWBELL » de l'agence d'espionnage étasunienne NSA et montr.. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01114307
Contributeur : Ludovic Courtès <>
Soumis le : vendredi 6 mars 2015 - 11:19:12
Dernière modification le : mardi 13 décembre 2016 - 15:45:43
Document(s) archivé(s) le : dimanche 7 juin 2015 - 10:06:10

Fichiers

article-fr.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas de modifications 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01114307, version 1

Collections

Citation

Christian Grothoff, Matthias Wachs, Monika Ermert, Jacob Appelbaum, Ludovic Courtès. Le programme MORECOWBELL de la NSA sonne le glas du DNS. Cet article décrit le programme « MORECOWBELL » de l'agence d'espionnage étasunienne NSA et montr.. 2015. 〈hal-01114307〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

141

Téléchargements de fichiers

200