La non-commutativité comme argument linguistique : modéliser la notion de phase dans un cadre logique

Maxime Amblard 1
1 SEMAGRAMME - Semantic Analysis of Natural Language
Inria Nancy - Grand Est, LORIA - NLPKD - Department of Natural Language Processing & Knowledge Discovery
Résumé : RÉSUMÉ. L'une des questions du traitement automatique des langues est de discuter de la réalité de la capacité langagière des formalismes. Au delà de la modélisation linguistique, la théorie générative de Chomsky et le minimalisme s'intéressent à appréhender le langage humain en tant que processus cognitif, ce qui conduit à introduire le principe de dérivation par phases. Une première formalisation du minimalisme a été proposée dans (Stabler, 1997) afin, notamment, d'en étudier les propriétés computationnelles. L'extension formelle proposée ici, basée sur les Grammaires Minimalistes Catégorielles, (Amblard, 2011), s'attache à intégrer la notion de phase dans un cadre logique qui permet aussi de définir un calcul sémantique. Les enjeux de cette modélisation nous amènent à discuter de la commutativité et de la non-commutativité dans le formalisme. ABSTRACT. One of the recurring questions in natural language processing is the models's ability to account for the reality of language ability. Chomsky's Generative Theory and Minimalism are interested in understanding human language as a cognitive process, which is especially highlighted in the latest proposals by the principle of derivation by phases. A first formaliza-tion of Minimalism was introduced in (Stabler, 1997) to study the computational properties. The extension proposed here attempts to account for the idea of phase in a logical framework that allows to easily define a semantic calculus from parsing. This approach raises the problem of using the commutativity and non-commutativity in the Minimalist Categorial Grammars , (Amblard, 2011).
Type de document :
Article dans une revue
Traitement Automatique des Langues, ATALA, 2015, 56 (1), pp.91 - 115
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01188669
Contributeur : Maxime Amblard <>
Soumis le : lundi 31 août 2015 - 13:10:47
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:32
Document(s) archivé(s) le : mardi 1 décembre 2015 - 10:26:46

Fichiers

amblardTALV3.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01188669, version 1

Collections

Citation

Maxime Amblard. La non-commutativité comme argument linguistique : modéliser la notion de phase dans un cadre logique. Traitement Automatique des Langues, ATALA, 2015, 56 (1), pp.91 - 115. 〈hal-01188669〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

331

Téléchargements de fichiers

111