L'intelligence du geste robotique

Alain Dutech 1
1 MAIA - Autonomous intelligent machine
Inria Nancy - Grand Est, LORIA - AIS - Department of Complex Systems, Artificial Intelligence & Robotics
Résumé : Dans la branche de la robotique issue de l'intelligence artificielle qui cherche à savoir créer un artefact “intelligent” ou, de manière duale, à comprendre les fondamentaux de la cognition en tentant de les reconstruire, le geste est à la fois le point de départ et l'aboutissement. Point de départ car c'est bien par le geste que s'établit l'interaction entre l'artefact et son environnement, interaction nécessaire à l'émergence des capacités cogntives. Et c'est finalement par le geste, aboutissement, que le robot peut démontrer les capacités cognitives sous-tendant l'intelligence de son comportement. Se retrouvent alors posées et exacerbées les questions développées par Turing et son “jeu de l'imitation” : quelle est l'intelligence de celui qui passe pour intelligent ? Dans la branche de la robotique qui s'inscrit dans l'axe originel principal de l'intelligence artificielle – à savoir créer un artefact “intelligent” ou, de manière duale, comprendre les fondamentaux de la cognition en tentant de les reconstruire – le geste est à la fois le point de départ et l'aboutissement. Point de départ car c'est bien par le geste, que l'on peut penser comme émergent d'une alchimie complexe de programmes, micro-processeurs, circuits électronique, servo-moteurs, etc., que s'établit l'interaction entre l'artefact et son environnement. Et, pour les tenants de la cognition “encorporée” (1), cette interaction répétée, motivée, exploratoire, bruitée est nécessaire à la mise en place et au développement des capacités cognitives : la cognition, d'abord primaire puis éventuellement supérieure, va pouvoir émerger de l'auto-organisation de la boucle sensori-motrice initié et maintenue par le robot. Et c'est finalement par le geste, aboutissement, que le robot peut montrer, faire la preuve, des capacités cognitives sous-tendant l'intelligence de son comportement. Se retrouvent alors posées et exacerbées les questions développées par Turing et son “jeu de l'imitation” : quelle est l'intelligence de celui qui passe pour intelligent ? Faut il se contenter, voire être guidé, par le soucis de l'apparence pour aller vers l'intelligence ? Mais dans ce cas, qu'en est-il de la compréhension ?
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Michel Guérin. Le Geste entre émergence et apparence, Presses Universitaires de Provence (PUP), 2014, 978-2-85399-953-3
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01260210
Contributeur : Alain Dutech <>
Soumis le : jeudi 21 janvier 2016 - 16:38:20
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:25:23
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 novembre 2016 - 14:49:31

Fichier

article_geste_dutech_v4.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01260210, version 1

Citation

Alain Dutech. L'intelligence du geste robotique. Michel Guérin. Le Geste entre émergence et apparence, Presses Universitaires de Provence (PUP), 2014, 978-2-85399-953-3. 〈hal-01260210〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

234

Téléchargements de fichiers

193