Idée reçue : Grâce à la simulation, on peut tout prédire

Bruno Cessac 1
1 NEUROMATHCOMP
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , INRIA Rocquencourt, ENS Paris - École normale supérieure - Paris, UNS - Université Nice Sophia Antipolis, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8548
Résumé : Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? C’est devenu une image d’Épinal de nos jours. Mais alors, pourquoi si peu de catastrophes et pourquoi ne parvient-on pas à les éviter ?
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-01350382
Contributeur : Inria Interstices <>
Soumis le : vendredi 29 juillet 2016 - 17:46:31
Dernière modification le : jeudi 26 avril 2018 - 10:28:53

Identifiants

  • HAL Id : hal-01350382, version 1

Citation

Bruno Cessac. Idée reçue : Grâce à la simulation, on peut tout prédire. Interstices, INRIA, 2009, 〈https://interstices.info/jcms/p_81642/idee-recue-grace-a-la-simulation-on-peut-tout-predire〉. 〈hal-01350382〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

134