Construire et expérimenter une évaluation par les pairs

Anne Briançon-Marjollet 1 Emmanuelle Heidsick 1 Christian Hoffmann 2 Maëlle Nodet 3 Daniel Seyve 1 Sophie Térouanne 1
3 AIRSEA - Mathematics and computing applied to oceanic and atmospheric flows
Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LJK - Laboratoire Jean Kuntzmann, UJF - Université Joseph Fourier - Grenoble 1, INPG - Institut National Polytechnique de Grenoble
Résumé : Motivation, ancrage théorique et objectifs de l'atelier La qualité de la rétroaction suite à une évaluation est reconnue par la recherche comme un élément essentiel au processus d'apprentissage (Nicol, Thomson & Breslin, 2014). D'une part, Nicol suggère que la rétroaction soit abordée comme un dialogue entre l'enseignant et les étudiants (Nicol, 2010). Mais bien souvent l'enseignant, confronté à un grand nombre de travaux à corriger, manque de temps pour fournir un feedback riche et individualisé. Les retours se résument alors à une note, quelques points d'interrogations et des annotations très succinctes. Peu étonnant alors que la plupart des étudiants soient focalisés sur la note (Falchikov, 2004). D'autre part, l'approche socio-constructiviste insiste sur le rôle des interactions entre les étudiants et le processus actif permettant le développement de leurs connaissances et compétences (Legendre, 2005). Ces constats incitent les enseignants de l'enseignement supérieur à faire participer davantage les étudiants dans le processus d'évaluation, notamment sous la forme de l'évaluation par les pairs : il s'agit d'un processus où les étudiants évaluent et portent un jugement sur le travail de leurs collègues, et rédigent une rétroaction écrite (Nicol et al., 2014) tout en recevant eux-mêmes des retours par leurs pairs. Cette pratique représente alors une alternative importante à la rétroaction de la part des enseignants, tout en mettant à profit l'altérité du public étudiant, thème du présent colloque. D'autant plus que la recherche indique d'une part que l'évaluation par les pairs peut améliorer les apprentissages des étudiants (Falchikov, 1995), et ce, sans augmenter la charge de travail de l'enseignant (Landry, Jacob & Newton, 2015) et, d'autre part, que les corrections de productions académiques par des étudiants peuvent atteindre la qualité des corrections enseignantes quand il s'agit de critères plutôt globaux et bien compris (Falchikov, 2004). Cet atelier s'adresse aux enseignants et conseillers/ingénieurs pédagogiques qui désirent mettre en place une évaluation par les pairs dans leurs enseignements ou accompagner ce processus.
Type de document :
Autre publication
Atelier présenté au colloque QPES (Question de Pédagogie dans l'Enseignement Supérieur). 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01619779
Contributeur : Maëlle Nodet <>
Soumis le : jeudi 19 octobre 2017 - 16:32:45
Dernière modification le : mardi 21 août 2018 - 11:58:03
Document(s) archivé(s) le : samedi 20 janvier 2018 - 14:26:41

Fichier

Atelier_EPP_Briancon_et_al-V2....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01619779, version 1

Collections

Citation

Anne Briançon-Marjollet, Emmanuelle Heidsick, Christian Hoffmann, Maëlle Nodet, Daniel Seyve, et al.. Construire et expérimenter une évaluation par les pairs. Atelier présenté au colloque QPES (Question de Pédagogie dans l'Enseignement Supérieur). 2017. 〈hal-01619779〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

291

Téléchargements de fichiers

89