Partitioning and Communication Strategies for Sparse Non-negative Matrix Factorization - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2018

Partitioning and Communication Strategies for Sparse Non-negative Matrix Factorization

Les Stratégies de Partitionnement et de Communication pour Factorisation des Matrices Non-négatives Creuses

(1) , (2) , (3)
1
2
3

Abstract

Non-negative matrix factorization (NMF), the problem of finding two non-negative low-rank factors whose product approximates an input matrix, is a useful tool for many data mining and scientific applications such as topic modeling in text mining and blind source separation in microscopy. In this paper, we focus on scaling algorithms for NMF to very large sparse datasets and massively parallel machines by employing effective algorithms, communication patterns, and partitioning schemes that leverage the sparsity of the input matrix. In the case of machine learning workflow, the computations after SpMM must deal with dense matrices, as Sparse-Dense matrix multiplication will result in a dense matrix. Hence, the partitioning strategy considering only SpMM will result in a huge imbalance in the overall workflow especially on computations after SpMM and in this specific case of NMF on non-negative least squares computations. Towards this, we consider two previous works developed for related problems, one that uses a fine-grained partitioning strategy using a point-to-point communication pattern and on that uses a checkerboard partitioning strategy using a collective-based communication pattern. We show that a combination of the previous approaches balances the demands of the various computations within NMF algorithms and achieves high efficiency and scalability. From the experiments, we could see that our proposed algorithm communicates atleast 4x less than the collective and achieves upto 100x speed up over the baseline FAUN on real world datasets. Our algorithm was experimented in two different super computing platforms and we could scale up to 32000 processors on Bluegene/Q.
La factorisation de matrice non-négative (NMF), le problème de trouver deux facteurs de rang faible non négatifs dont le produit se rapproche d'une matrice d'entrée, est un outil utile pour de nombreuses applications scientifiques et d'exploration de données telles que la modélisation de textes et la séparation de signaux en microscopie. Dans cet article, nous etudions les algorithmes passant à l'échelle pour NMF à de très grands ensembles de données creuses et des machines massivement parallèles en utilisant des algorithmes efficaces, des modèles de communication et des schémas de partitionnement qui exploitent la structure creuse de la matrice. Dans le cadre de cet algorithme, les calculs après SpMM doivent traiter des matrices denses, car la multiplication SpMM produira une matrice dense. Par conséquent, la stratégie de partitionnement ne prenant en compte que SpMM entraînera un déséquilibre énorme dans l'algorithme global, en particulier sur les calculs après SpMM et dans ce cas spécifique de NMF sur les calculs de moindres carrés non négatifs. À cet égard, nous considérons deux travaux antérieurs développés pour des problèmes connexes, l'un utilisant une stratégie de partitionnement de granularité ffine utilisant un modèle de communication ``point-to-point'' et utilisant une stratégie de partitionnement en damier utilisant un modèle de communication collectif. Nous montrons qu'une combinaison des approches précédentes permet d'équilibrer les exigences des divers calculs au sein des algorithmes NMF et permet d'obtenir une efficacité et une évolutivité élevées. À partir des expériences, nous avons constaté que notre algorithme proposé communique au moins 4x moins que le collectif et atteint jusqu'à 100 fois la vitesse de base sur les jeux de données réels. Notre algorithme a été expérimenté sur deux plates-formes superinformatiques différentes et nous avons pu passer à 32 000 processeurs sur Bluegene / Q.
Fichier principal
Vignette du fichier
RR-9198.pdf (817.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01849084 , version 1 (25-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01849084 , version 1

Cite

Oguz Kaya, Ramakrishnan Kannan, Grey Ballard. Partitioning and Communication Strategies for Sparse Non-negative Matrix Factorization. [Research Report] RR-9198, Inria Bordeaux Sud-Ouest. 2018. ⟨hal-01849084⟩
71 View
359 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More