Niveau de competence des interlocuteurs et repartition de l'initiative dans des dialogues de consultation

Résumé : L'objectif de ce travail est de systematiser l'etude de la repartition de l'initiative entre les deux interlocuteurs d'un dialogue, et d'examiner si, lors de dialogues de consultation, la competence de celui qui consulte a une influence sur cette repartition de l'initiative. Apres une introduction de la litterature portant sur la structure des dialogues et la repartition de l'initiative, notre propre analyse est presentee. Le corpus analyse est compose de 17 dialogues telephoniques entre des clients confrontes a un probleme d'utilisation d'automate programmable, et des experts en automatique sollicites pour resoudre le probleme. Apres avoir defini les unites minimales d'analyse (c'est-a-dire les actes de langage utilises), nous avons determine des unites plus larges, les sequences, qui permettent de rendre compte de la structure des dialogues. Nous en distinguons deux types: des sequences "premieres" et des sequences "enchassees" qui viennent se greffer sur les sequences premieres. Une definition operationnelle de l'initiative est etablie a partir de ces differents types de sequences, chaque type etant dote d'un certain degre d'initiative en fonction de sa nature plus ou moins initiatrice ou reactive. On quantifie alors l'initiative prise par chaque interlocuteur dans un dialogue en sommant le degre d'initiative des sequences qu'il introduit sur l'ensemble du dialogue. Une representation graphique met en valeur la structure des dialogues en terme de sequences. Cette representation permet de visualiser rapidement la nature lineaire ou decoupee des dialogues, la repartition de l'initiative entre les deux interlocuteurs et l'evolution de cette repartition. A partir de la definition operationnelle de l'initiative, une comparaison quantitative (completee par une analyse qualitative) de nos deux types de dialogues (avec client competent et avec client peu competent) amene a valider l'hypothese selon laquelle la competence de celui qui consulte un expert influe sur la rl'obtition de l'initiative entre les deux interlocuteurs. En effet, les resultats indiquent que les clients competents ont davantage l'initiative du dialogue que les experts, tandis que la repartition de l'initiave entre les clients peu competents et les experts est equilibree. On observe en outre que c'est l'expert qui decide de cette repartition puisque, si, par exemple, au debut du dialogue, il evalue a tort que son interlocuteur est peu competent, il ne lui "laisse" pas l'initiative. Ce type d'etude sur la structure des dialogues est indispensable pour la mise au point de systemes de dialogue intelligents, ces derniers necessitant une formalisation de la structure des interactions. De plus, les systemes de dialogue conviviaux doivent pouvoir adapter leur facon d'interagir en fonction des differents types d'utilisateurs; l'etude de la repartition de l'initiative dans les dialogues naturels fournit des indications pertinentes sur une modalite d'adaptation possible.
Type de document :
Rapport
RR-1124, INRIA. 1989
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00075435
Contributeur : Rapport de Recherche Inria <>
Soumis le : mercredi 24 mai 2006 - 18:12:28
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:11:38
Document(s) archivé(s) le : mardi 12 avril 2011 - 18:54:52

Fichiers

Identifiants

  • HAL Id : inria-00075435, version 1

Collections

Citation

B. Cahour. Niveau de competence des interlocuteurs et repartition de l'initiative dans des dialogues de consultation. RR-1124, INRIA. 1989. 〈inria-00075435〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145

Téléchargements de fichiers

54