La propagation d'intervalles vue comme un problème de bandit-manchot non stationnaire

Résumé : Durant la résolution de systèmes d'équations non linéaires, de nombreuses projections sont utilisées sans résultat. Les heuristiques visant à sélectionner a priori les meilleures projections ne donnent pas toujours de bons résultats ; en fait, nous avons démontré récemment qu'aucune telle heuristique ne peut fonctionner en général car l'intérêt d'une projection varie en cours de résolution. Dans cet article, nous considérons le problème de la sé- lection dynamique des projections comme un problème de bandit-manchot non stationnaire ; nous montrons que l'utilisation de méthodes d'apprentissage conduit à un nouvel algorithme de propagation qui surpasse les algorithmes standards sur plusieurs problèmes, et surtout ore des performances stables sur l'ensemble des probl èmes de notre banc d'essai.
Type de document :
Communication dans un congrès
Journées Francophones de Programmation par Contraintes, 2006, Nîmes - Ecole des Mines d'Alès, 2006
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/inria-00085772
Contributeur : Laurent Henocque <>
Soumis le : vendredi 14 juillet 2006 - 09:00:51
Dernière modification le : jeudi 5 avril 2018 - 10:36:25
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 avril 2010 - 00:07:57

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : inria-00085772, version 1

Collections

Citation

Frédéric Goualard, Christophe Jermann. La propagation d'intervalles vue comme un problème de bandit-manchot non stationnaire. Journées Francophones de Programmation par Contraintes, 2006, Nîmes - Ecole des Mines d'Alès, 2006. 〈inria-00085772〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

236

Téléchargements de fichiers

84