La fiction et le mensonge : les "parasites" dans la théorie des actes de langage

Anne Reboul 1
1 LANGUE ET DIALOGUE - Human-machine dialogue with a significant language component
INRIA Lorraine, LORIA - Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications
Résumé : Dans leur article, "Pour une réévaluation pragmatique de l'assertion", Manes Gallo et Vernant critiquent la description de l'assertion dans la théorie des actes de langage, essayant de montrer que cette description est inadéquate parce que basée sur un certain nombre d'hypothèses "logicistes" sur le discrours qui conduisent à la conclusion regrettable selon laquelle la non-satisfaction des conditions de satisfaction et de sincérité n'entraîne pas l'échec de l'acte : dans ce cas, l'acte est couronné de succès mais défectueux. Manes Gallo et Vernant discutent cette description et proposent de la remplacer par une description "authentiquement pragmatique", fondée sur une vision relativiste de la vérité 'veridicité') et sur une conception contractuelle de la sincérité ('véracité'). Bien que je pense que Manes Gallo et Vernant aient raison de critiquer la description de l'assertion dans la théorie des actes du langage, je crois que leur critique n'est pas aussi radicale qu'elle devrait l'être (i.e non seulement le mensonge, mais aussi la fiction soulèvent des questions dans n'importe quelle théorie des actes de langage qui inclut l'assertion) et qu'elle est ma l orientée dans la mesure où, si une conception relativiste de la vérité et le critère 'objectif' proposé par les auteurs (s'en remettre au comportement futur du locateur) évitent les problèmes de la théorie des actes de langage, elles conduisent à l'abandon de sa précision et de la possibilité d'un formalisme. Je montrerai finalement pourquoi leur description du mensonge n'est pas meilleure que celle de la théorie des actes de langage et conduit à d'autres difficultés et j'argumenterai en faveur d'une approche pragmatique radicalement différente.
Type de document :
Article dans une revue
Interaction et Cognition, 1998, 11 (1-2), pp.87-125
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00098592
Contributeur : Publications Loria <>
Soumis le : lundi 25 septembre 2006 - 17:03:46
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:48

Identifiants

  • HAL Id : inria-00098592, version 1

Collections

Citation

Anne Reboul. La fiction et le mensonge : les "parasites" dans la théorie des actes de langage. Interaction et Cognition, 1998, 11 (1-2), pp.87-125. 〈inria-00098592〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170