Les communications multipoints dans les réseaux actifs

Hend Koubaa 1
1 RESEDAS - Software Tools for Telecommunications and Distributed Systems
INRIA Lorraine, LORIA - Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications
Résumé : Un besoin émergeant et devenant primordial en matière de communication provient des communications de groupe. Par communication de groupe, on entend une communication qui fait intervenir plus de deux participants désirant échanger des informations. Satisfaire au besoin des communications de groupe ne peut être assuré que par le déploiement dans le réseau de nouveaux services. Il est vrai que ces derniers peuvent être développés au niveau des systèmes terminaux, mais il est admis que les implanter au sein même de la couche réseau, mène généralement à de meilleurs résultats. A titre d'exemple, le protocole multicast implanté actuellement dans l'internet, permet de réduire sensiblement la bande passante nécessaire aux applications multipoints telles que la vidéo-conférence ou la simulation interactive distribuée. Mais, ce protocole n'offre pas de garanties d'une optimisation de la structure sur laquelle est basée la diffusion de l'information multipoints. Un des problèmes d'implantation d'un protocole multicast est donc le choix de la structure de diffusion de l'information de groupe. Optimiser cette structure revient à inclure un mécanisme assurant sa gestion. Généralement, la structure de diffusion de groupe est celle d'un arbre. La gestion de cet arbre est une tâche difficile et les critères d'optimalité sont nombreux voire incompatibles entre eux. Il faut prendre en compte la disponibilité des ressources de transmission ainsi que la charge de trafic au sein de ce réseau puisque l'optimisation de la diffusion au groupe revient à optimiser le routage multicast dans ce réseau. De plus, il faut prendre en compte l'individualité, c'est à dire la capacité à tenir compte des besoins différents des utilisateurs du fait de leur non homogénéité. l'approche classique adoptée pour l'intégration de nouvelles fonctionnalités à la couche réseau est le déploiement de nouveaux services. Jusqu'à présent, cette approche fonctionne bien. Seulement, elle consiste généralement à modifier les protocoles existants, ce qui résulte en un processus long. En effet, une standardisation et des mises à jour souvent manuelles sont exigées pour préserver l'interopérabilité des protocoles déjà déployés avec les nouveaux protocoles à déployer. Il est alors souhaitable aujourd'hui de disposer de moyens assurant le déploiement et la mise à jour dynamiques de nouveaux services dans le réseau. De plus, ces moyens doivent permettre de personnaliser les nouveaux services pour répondre aux exigences de chaque application. Dans les réseaux actuels tels que nous les connaissons et utilisons quotidiennement, ces moyens ne sont pas disponibles. Le concept de réseau actif qui tire partie des infrastructures programmables offre de nouvelles perspectives dans le domaine de déploiement de nouveaux protocoles. Un réseau actif définit une nouvelle approche dans laquelle les routeurs d'un réseau deviennent capables d'effectuer des opérations spécifiques sur le flot de données qui les traverse. En particulier, ces routeurs peuvent effectuer des calculs pour le compte d'une application utilisateur et ainsi personnaliser les services réseau tels que le service multicast. Nous avons effectué une étude consacrée aux réseaux actifs qui nous a permis de nous familiariser avec les différentes approches existantes. Une synthèse de ce que nous avons retenu sur l'approche active est présentée dans le premier chapitre. Dans le cadre de ce DEA, nous nous sommes intéressés à l'étude des solutions possibles induites par le concept de réseaux actifs pour optimiser le routage de l'information multipoints dans une communication de groupe. Nous avons pour objectif une étude de faisabilité et une mise en oeuvre d'un protocole de routage multicast sur un réseau actif. La réalisation de ce travail s'est articulée autour de différents points. Dans un premier lieu, nous nous sommes intéressés à étudier les différentes approches de protocole multicast proposées dans la littérature ainsi que celles qui sont aujourd'hui des standards. Un protocole de communication multicast inclut plusieurs aspects tels que le routage, la qualité de service (\textit{QOS}), la fiabilité et le contrôle de congestion. Le chapitre 2 présente les principaux points liés aux communications de groupe. Notre étude est pointée vers tous les problèmes de routage dans une communication de groupe. Cette étude nous a permis de préciser les difficultés que nous pouvons rencontrer lors d'une implantation d'un protocole de routage multipoints. Nous présentons dans le chapitre 3 une synthèse des solutions proposées dans la littérature pour assurer la gestion d'un arbre de routage multipoints. Nous avons enfin proposé un protocole de routage multipoints qui tire profit de ce qu'offre l'approche active. Nous présentons dans le quatrième chapitre de ce mémoire les détails de la conception de ce protocole ainsi que les différentes étapes suivies lors de son implantation sur la plateforme active ANTS (\textit{Active Network Transfer System}).
Type de document :
Rapport
[Stage] 99-R-305 || koubaa99a, 1999, 44 p
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00098845
Contributeur : Publications Loria <>
Soumis le : mardi 26 septembre 2006 - 08:39:12
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:00

Identifiants

  • HAL Id : inria-00098845, version 1

Collections

Citation

Hend Koubaa. Les communications multipoints dans les réseaux actifs. [Stage] 99-R-305 || koubaa99a, 1999, 44 p. 〈inria-00098845〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88