Utilisation des modèles markoviens en reconnaissance de l'écriture arabe : état de l'art

Najoua Ben Amara Abdel Belaïd 1 Noureddine Ellouze
1 READ - READ
LORIA - Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications
Résumé : La reconnaissance de l'écriture arabe remonte aux années 70,depuis plusieurs solutions ont été proposées. Elles sont aussi variéesque celles utilisées pour le latin. Dans ce papier, nous nous limitonsaux approches de type markovien et nous présentons un état surl'emploi des HMMs de différents types en reconnaissance de l'écriturearabe. Nous montrons, à travers les différents travaux considérés,l'apport de cette technique dans la résolution des problèmes liés autraitement de l'arabe tels que la présence de ligatures et lasegmentation. Par ailleurs, nous retenons les limitationsenregistrées.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque International Francophone sur l'Ecrit et le Document - CIFEd'00, Jul 2000, Lyon, France, 11 p, 2000
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00099144
Contributeur : Publications Loria <>
Soumis le : mardi 26 septembre 2006 - 08:51:19
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:59

Identifiants

  • HAL Id : inria-00099144, version 1

Collections

Citation

Najoua Ben Amara, Abdel Belaïd, Noureddine Ellouze. Utilisation des modèles markoviens en reconnaissance de l'écriture arabe : état de l'art. Colloque International Francophone sur l'Ecrit et le Document - CIFEd'00, Jul 2000, Lyon, France, 11 p, 2000. 〈inria-00099144〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

601