Prédire dès la maternelle la réussite ou l'échec spécifique en lecture est possible

Résumé : L'identification de "prédicteurs précoces" de la réussite en lecture ou à l'inverse de l'échec spécifique - pouvant aller jusqu'à la dyslexie - apparaît comme un outil indispensable de dépistage. Les résultats obtenus par une étude longitudinale en langue française de 4 années auprès d'une centaine d'enfants de 4 à 8 ans corroborent l'hypothèse selon laquelle les meilleurs prédicteurs de l'entrée dans l'écrit se situent dans le domaine du langage et spécifiquement dans celui du traitement des sons de la parole, passage fondamental vers le niveau ultérieur d'acquisition de la lecture.
Type de document :
Communication dans un congrès
Structure Troubles du Langage. Dyslexie : des professionnels et des chercheurs vous informent, Apr 2006, Jarville-la-Malgrange, France. Impression Eurodialog'Partners, pp.27-39, 2006
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00185524
Contributeur : Agnès Piquard-Kipffer <>
Soumis le : mardi 6 novembre 2007 - 12:07:16
Dernière modification le : mardi 6 novembre 2007 - 12:07:16

Identifiants

  • HAL Id : inria-00185524, version 1

Citation

Agnès Kipffer-Piquard. Prédire dès la maternelle la réussite ou l'échec spécifique en lecture est possible. Structure Troubles du Langage. Dyslexie : des professionnels et des chercheurs vous informent, Apr 2006, Jarville-la-Malgrange, France. Impression Eurodialog'Partners, pp.27-39, 2006. 〈inria-00185524〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

82