Variations colorées chez les céphalopodes selon l'environnement physique et social: un point de vue cognitif

Résumé : Les variations colorées des céphalopodes sont le plus souvent considérées à la lumière de leur fonction adaptative : se dissimuler des prédateurs, être un chasseur « invisible ». Un approfondissement de la connaissance de ces animaux révèle que les changements de couleur répondent à trois contextes différents : homochromie avec l'environnement, émotion (peur, agressivité...) et relations intraspécifiques. Dans ce travail, nous montrons les limites d'une explication « tout adaptative » mais aussi les limites d'une explication basée sur la communication. Nous proposons comme complément et/ou alternative une approche cognitive tensive basée sur le postulat d'un certain « être au monde » de la pieuvre renouant en cela avec la tradition phénoménologique de l'Umwelt.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque de l'Association pour la Recherche Cognitive - ARCo'07 : Cognition – Complexité – Collectif, Nov 2007, Nancy, France. pp.189-202, 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00192153
Contributeur : Pascal Carlier <>
Soumis le : lundi 26 novembre 2007 - 19:52:00
Dernière modification le : lundi 22 janvier 2018 - 14:43:00
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 05:12:59

Fichier

189-202_Carlier.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : inria-00192153, version 1

Collections

Citation

Pascal Carlier, Marie Renoue. Variations colorées chez les céphalopodes selon l'environnement physique et social: un point de vue cognitif. Colloque de l'Association pour la Recherche Cognitive - ARCo'07 : Cognition – Complexité – Collectif, Nov 2007, Nancy, France. pp.189-202, 2007. 〈inria-00192153〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

314

Téléchargements de fichiers

2960