La signature électronique, contexte, applications et mise en oeuvre.

Résumé : Depuis toujours, le document papier est notre support privilégié dés lors qu'il nous est nécessaire de conserver le témoignage d'un accord entre plusieurs parties. Traditionnellement, et à défaut de pouvoir en protéger l'intégrité, l'usage de sceaux ou de signatures, permet de garantir l'authenticité de tels documents. Avec l'utilisation croissante des outils de communication « immatériels », que sont le téléphone, le fax ou encore l'Internet, le problème de la protection de nos échanges est devenu particulièrement critique. Les progrès conjugués des mathématiques et de l'informatique ont permis, depuis les années 1970, de disposer progressivement d'un panel complet de solutions algorithmiques et de standards adaptés à la certification de nos documents électroniques. Avec la criticité croissante de nos échanges et la disponibilité de solutions techniques avérées, la mise en place progressive d'un cadre juridique adapté est venu compléter l'ensemble. Après un bref rappel des techniques et un tour d'horizon du contexte juridique, nous nous intéresserons aux différents outils disponibles et à leurs limites, puis nous présenteront brièvement les travaux réalisés autour d'un prototype d'applet signeuse : Sign@tor.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.inria.fr/inria-00326414
Contributor : Dominique Vaufreydaz <>
Submitted on : Thursday, October 2, 2008 - 10:38:39 PM
Last modification on : Wednesday, April 11, 2018 - 1:53:26 AM
Long-term archiving on : Friday, June 4, 2010 - 12:09:36 PM

File

Parouty03.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : inria-00326414, version 1

Collections

IMAG | INRIA | UGA

Citation

Jean-Luc Parouty, Roland Dirlewanger, Dominique Vaufreydaz. La signature électronique, contexte, applications et mise en oeuvre.. Journées Réseaux (JRES 2003), Nov 2003, Lilles, France. 14 p. ⟨inria-00326414⟩

Share

Metrics

Record views

476

Files downloads

3076