Processus max-stables pour extrêmes climatiques. Application aux hauteurs de neige extrêmes en Suisse

Résumé : Une meilleure connaissance des événements extrêmes est un point clé dans la gestion des risques naturels. Or la grande majorité des processus naturels, notamment climatiques (température, pluie, vent...), sont des processus spatiaux. Un cadre naturel à la modélisation des extrêmes spatiaux est offert par les processus max-stables qui peuvent être vus comme une extension en dimension infinie des extrêmes multivariés, généralisant les structures de dépendance extrêmes aux espaces continus. Néanmoins, contrairement au cas univarié avec la distribution GEV, il n'existe pas de modèle fermé pour les processus max-stables. Différentes représentations ont été proposées dans la littérature notamment par Schlather (2002) et Smith (1991, non publié), et récemment appliquées à des données climatiques (température et précipitation). Malheureusement, aucune de ces applications ne tient explicitement compte du fait que les données traitées sont des données climatiques. Utilisées comme tels, les représentations de Schlather et Smith peuvent se révèler trop simplistes au regard de la complexité des processus physiques et climatiques sous-jacents. Cette présentation vise à étendre les processus max-stables de Schlather et Smith pour le cas particulier des extrêmes climatiques. Le modèle est basé sur une transformation climatique de l'espace euclidien, laquelle permet entre autre la prise en compte des effets directionnels et régionaux induits par les processus météorologiques en jeu. La vraisemblance complète n'étant pas disponible pour les processus max-stables, une vraisemblance composite est utilisée pour l'estimation. La méthodologie est illustrée et validée sur l'analyse de données de hauteurs de neige maximales en Suisse.
Type de document :
Communication dans un congrès
42èmes Journées de Statistique, 2010, Marseille, France, France. 2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/inria-00494693
Contributeur : Conférence Sfds-Hal <>
Soumis le : jeudi 24 juin 2010 - 08:53:28
Dernière modification le : jeudi 24 juin 2010 - 08:53:28
Document(s) archivé(s) le : lundi 27 septembre 2010 - 11:20:58

Fichier

p33.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : inria-00494693, version 1

Collections

Citation

Juliette Blanchet. Processus max-stables pour extrêmes climatiques. Application aux hauteurs de neige extrêmes en Suisse. 42èmes Journées de Statistique, 2010, Marseille, France, France. 2010. 〈inria-00494693〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

132

Téléchargements de fichiers

255