Les prix é terme de l'électricité sur le marché britannique, une approche par la cointégration

Résumé : En présence de séries non stationnaires, ce qui est souvent le cas pour les séries de prix étudiées en économétrie, l'utilisation de la régression classique par MCO peut conduire à une régression fallacieuse : « spurious regression ». Une des solutions possibles pour pallier ce problème est l'utilisation de la cointégration. Il devient alors possible, dans le cadre d'un modèle à correction d'erreur, d'estimer les paramètres d'une relation de long terme entre ces variables. Dans les modèles à correction d'erreur introduits par Engel et Granger (1987) la relation entre les séries se décompose en une relation de long traduisant le lien économique entre les variables en niveaux sur laquelle s'exerce une force de rappel et en une relation de court terme exprimant les oscillations autour de cette relation de long terme. Nous avons appliqué cette méthodologie à l'étude des relations entre les prix à terme de l'électricité sur le marché britannique et les prix à terme de certaines commodités, i.e. le gaz, le charbon et le CO2.
Type de document :
Communication dans un congrès
42èmes Journées de Statistique, 2010, Marseille, France, France. 2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/inria-00494701
Contributeur : Conférence Sfds-Hal <>
Soumis le : jeudi 24 juin 2010 - 08:53:36
Dernière modification le : mardi 6 mars 2018 - 15:56:00
Document(s) archivé(s) le : lundi 27 septembre 2010 - 11:24:24

Fichier

p40.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : inria-00494701, version 1

Collections

Citation

Jérémy Froger, Muriel Renault. Les prix é terme de l'électricité sur le marché britannique, une approche par la cointégration. 42èmes Journées de Statistique, 2010, Marseille, France, France. 2010. 〈inria-00494701〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

235

Téléchargements de fichiers

235