Comment faire confiance à un compilateur ?

Résumé : Traduttore, tradittore (traducteur, traître), dit l'adage italien. Si l'on accepte le parallèle entre traduction et compilation de programme, celle-ci consistant à traduire un langage évolué en langage machine, mieux vaut faire mentir l'adage ! Portrait du premier compilateur en voie d'être garanti " zéro faute ".
Type de document :
Article dans une revue
Les Cahiers de l'INRIA - La Recherche, INRIA, 2010, Cancer la révolution
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00511377
Contributeur : Marie-Hélène Comte <>
Soumis le : jeudi 26 août 2010 - 10:45:17
Dernière modification le : lundi 5 octobre 2015 - 16:56:19
Document(s) archivé(s) le : lundi 29 novembre 2010 - 11:38:37

Fichier

inria-n440-avril10.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : inria-00511377, version 1

Collections

Citation

Xavier Leroy. Comment faire confiance à un compilateur ?. Les Cahiers de l'INRIA - La Recherche, INRIA, 2010, Cancer la révolution. <inria-00511377>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

582

Téléchargements du document

166