The cognitive artifacts of designing

Résumé : The Cognitive Artifacts of Designing présente une nouvelle perspective sur la conception : d'un point de vue cognitif, la conception mise en œuvre par des concepteurs pendant leur travail est caractérisée ici en termes de construction de représentations. L'auteure propose ainsi une alternative aux deux principales approches adoptées jusqu'ici dans les recherches d'orientation cognitive sur la conception ("cognitive design research"). La première est l'approche classique en psychologie cognitive, représentée par le modèle de traitement symbolique de l'information de Newell et Simon, appliqué par Simon à la conception dans son célèbre ouvrage The Sciences of the Artificial. L'autre est celle de la "situativité" (action située et cognition située), représentée par Schön pour le domaine de la conception (The Reflective Practitioner: How Professionals Think in Action). Willemien Visser caractérise les différentes structures et activités de représentation mises en œuvre dans la conception et esquisse des pistes concernant les relations entre ces structures et activités. Elle discute divers aspects des structures représentatives —tels que leurs forme et fonction—et leur variation selon les étapes du processus de conception : les représentations au départ d'un projet ("spécifications des besoins" ou "problème"), les représentations intermédiaires et celles qui résultent du projet ("spécifications de la réalisation" ou "solutions"). La construction de représentations est une activité cognitive de haut niveau, qui est mise en œuvre à travers trois types d'activités majeurs, à savoir la génération, la transformation et l'évaluation de représentations. Ces activités sont réalisées à partir d'autres activités et opérations telles que l'interprétation, l'association, l'exploration, l'inférence, la restructuration, la combinaison, la présomption et aussi le dessin (l'esquisse notamment) et la gestualité (par ex. indiquer, délimiter et tracer). Visser défend une version cognitive étendue de l'"hypothèse de la conception générique": il y a des similitudes entre des activités de conception mises en œuvre dans des situations différentes, et des différences cruciales entre ces activités et d'autres activités cognitives ; néanmoins, certaines caractéristiques d'une situation de conception (liées aux concepteurs, à l'artefact et à d'autres variables situationnelles qui influencent ces deux premières variables) introduisent des spécificités dans les activités et les structures cognitives utilisées. Elle propose quelques candidats pour les dimensions qui sous-tendent ces différentes formes de conception.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Lawrence Erlbaum Associates, pp.264, 2006, 0805855114
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00526069
Contributeur : Willemien Visser <>
Soumis le : mercredi 13 octobre 2010 - 15:43:20
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:38

Identifiants

  • HAL Id : inria-00526069, version 1

Citation

Willemien Visser. The cognitive artifacts of designing. Lawrence Erlbaum Associates, pp.264, 2006, 0805855114. 〈inria-00526069〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1949