Comparaison des techniques de raccordements de développements asymptotiques et de développements multiéchelles

Résumé : On considère le problème de Laplace–Dirichlet dans un domaine polygonal qui présente une perturbation de taille ε en l'un de ses sommets. Cette perturbation est supposée auto-similaire, i.e. provient d'un motif fixe dilaté à l'échelle ε. Sur ce problème modèle, nous mettons en oeuvre deux méthodes : développements asymptotiques raccordés et développement multi-échelle. Nous mettons en évidence les particularités de chaque approche et montrons comment passer d'un développement à l'autre.
Type de document :
Communication dans un congrès
Groupe de travail: Ondes & Structures, 2006, Toulouse, France. 2006
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00528074
Contributeur : Sébastien Tordeux <>
Soumis le : jeudi 21 octobre 2010 - 01:01:52
Dernière modification le : samedi 24 mars 2018 - 01:50:56
Document(s) archivé(s) le : samedi 22 janvier 2011 - 02:41:11

Fichier

INSA2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : inria-00528074, version 1

Citation

Monique Dauge, Sébastien Tordeux, Grégory Vial. Comparaison des techniques de raccordements de développements asymptotiques et de développements multiéchelles. Groupe de travail: Ondes & Structures, 2006, Toulouse, France. 2006. 〈inria-00528074〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

352

Téléchargements de fichiers

218