Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Indicateurs SIGAPS : quels sont les profils des publications des établissements de santé français ?

Résumé : Le financement de la recherche des hôpitaux français est, pour une part, basé sur le nombre de publications scientifiques, en prenant aussi en compte la position des auteurs (première, deuxième, troisième, avant-dernière, dernière, liste investigateurs, Autres) et la catégorie du journal (A, B, C, D, E, NC). Le profil et l'évolution des publications des six types d'hôpitaux, centre hospitalo universitaire, centre de lutte contre le cancer, centre hospitalier, établissement à but non lucratif, service de santé des armées, établissement à but lucratif, en fonction de ces indicateurs sont évalués sur une période de 10 ans entre 2004 et 2014. Sur les 192 886 publications analysées, les centres de lutte contre le cancer publient en majorité dans les journaux de catégorie B, la catégorie E étant la plus fréquente pour les autres types d'hôpitaux. Concernant la position des auteurs dans les articles, la première position est la plus fréquente pour les centres hospitalo-universitaires et le service de santé des armées, tandis que c'est la position Autres pour les autres types d'hôpitaux. Les données sur les positions d'auteur indiquent que tous les types d'hôpitaux participent à des projets de recherche. Les centres hospitaliers, les établissements à but non lucratif, les établissements à but lucratif et les centres de lutte contre le cancer collaborent avec d'autres hôpitaux ; le centre de lutte contre le cancer se distinguant en publiant dans des journaux de haute catégorie. Sur la même période, pour les centres hospitalo-universitaires, les moyennes, les coefficients de corrélation de Spearman et les droites de régression de Pearson sont calculés entre les variables suivantes par équivalents temps plein (ETP) médical : nombre de publications, nombre de séjours à l'hôpital, ETP de praticiens hospitalo-universitaires et ETP d'internes. Les moyennes par ETP médical sont 0,73 publications, 235,8 séjours et 0,63 internes. Les corrélations entre ces trois variables deux à deux sont faibles. Les corrélations entre la proportion de praticiens hospitalo-universitaires et le nombre de publications par ETP médical, le nombre d'internes par ETP médical, le nombre de publications dans les catégories A et B, ou le nombre de publications en premier et dernier auteurs sont fortes. Les hôpitaux français participent au développement de la recherche à des niveaux différents bien que leurs profils soient tous différents. Parmi eux, les centres hospitalo-universitaires ont trois missions : la recherche, l'enseignement et le soin. Chacun d'eux présentent des modèles différents en termes d'activités de soins, d'enseignement et de recherche. Aucun n'est au-dessus de la moyenne dans les 3 activités. Neuf hôpitaux assurent au moins 2 des 3 missions avec des scores supérieurs à la moyenne
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [153 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02270056
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, August 23, 2019 - 4:56:39 PM
Last modification on : Thursday, November 21, 2019 - 2:18:03 AM
Document(s) archivé(s) le : Friday, January 10, 2020 - 6:31:47 PM

File

TH2019BLANCEMELINE.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02270056, version 1

Collections

Citation

Emeline Blanc. Indicateurs SIGAPS : quels sont les profils des publications des établissements de santé français ?. Santé. Université de Lyon, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LYSE1080⟩. ⟨tel-02270056⟩

Share

Metrics

Record views

801

Files downloads

1186