Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Immunopathologie de la Maladie de Castleman Multicentrique associée à l'infection par HHV-8. Altérations des Cellules iNKT et Lymphocytes B

Résumé : Le Virus Humain Herpès 8 (HHV-8) est un Herpèsvirus lymphotrope proche du virus d’Epstein Barr (EBV). Au cours de la lymphoprolifération B qu’est la Maladie de Castleman Multicentrique (MCM) HHV-8 est spécifiquement associé à une profifération de plasmablastes monotypiques IgM/. Ces cellules expriment des facteurs de transcription qui suggèrent que ces cellules sont au stade plasmablastique ou pré-plasmocytaire de la différenciation B.Les cellules invariantes Natural Killer (iNKT) sont des cellules innées qui jouent un rôle dans l’immunité antivirale, en particulier dans le contrôle des Herpèsvirus. Une diminution de ces cellules est associée à l’infection VIH ou l’âge, deux situations associées aux pathologies tumorales associées à HHV-8. Dans la première partie du travail nous avons analysés les iNKT chez des patients MCM et montrés des anomalies de fréquence et de prolifération de ces cellules. Les anomalies des cellules sont associées à des anomalies de répartition des sous populations B mémoires dans le sang circulants et la rate de ces patients. Des expériences de co-cultures montrent que les cellules iNKT pourraient être nécessaires au maintien de ces populations BDans la seconde partie de ce travail, nous avons démontré que la MCM HHV-8 est associée pendant les poussées de a maladie à une circulation dans le sang périphérique de cellules présentant les caractéristiques typiques des plasmablastes décrits jusqu’à présent uniquement dans les tissus lymphoïdes. Nous avons ensuite analysé le profil d’expression génique des cellules B infectées par HHV-8 par rapport à celui de sous populations B normales. Nos résultats montrent clairement que les cellules infectées par HHV-8 présentent un profil d’expression génique très différent de celui des sous populations B normales. Leur profil est par ailleurs caractéristique de plasmablastes. De plus, ces cellules sont en prolifération, modulent négativement l’expression de beaucoup de gènes associés à l’immunité et l’adhésion cellulaire. Enfin, nous confirmons que les cellules B infectées par HHV-8 de la MCM sont bien polyclonales même dans le sang circulant et sans mutations somatiques.Au total, ces résultats nous permettent de proposer un modèle de la physiopathologie de la MCM associée à l’infection HHV-8.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [435 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02298576
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, September 27, 2019 - 1:02:44 AM
Last modification on : Friday, May 29, 2020 - 4:01:55 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, February 10, 2020 - 6:18:58 AM

File

2017PA066221.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02298576, version 1

Citation

Zineb Sbihi. Immunopathologie de la Maladie de Castleman Multicentrique associée à l'infection par HHV-8. Altérations des Cellules iNKT et Lymphocytes B. Immunologie. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2017. Français. ⟨NNT : 2017PA066221⟩. ⟨tel-02298576⟩

Share

Metrics

Record views

177

Files downloads

206