Troisièmes Journées Francophones de Programmation par Contraintes
organisées conjointement avec la conférence CSCLP'07
du 4 au 6 juin 2007
INRIA, Domaine de Voluceau, Rocquencourt, Yvelines France.

Thèmes de la conférence

La Programmation par Contraintes est porteuse d'une grande ambition pour la programmation : celle d'en faire essentiellement une tâche de modélisation, par des équations, des contraintes, des formules logiques. Cette approche de la programmation trouve ses racines dans la programmation logique et son slogan « algorithme = logique + contrôle ». Aujourd’hui, dans les environnements actuels de programmation par contraintes, la partie logique est traitée de façon purement déclarative, en modélisant le problème avec des variables mathématiques et des relations de logique du premier ordre (contraintes), tandis que la partie « contrôle », qui autorise le mélange de techniques hétérogènes (numériques, symboliques, déductives, heuristiques, ...) demeure en partie ad hoc et requiert de l’expertise.

Le succès de la Programmation par Contraintes en résolution de problèmes combinatoires dans le monde industriel (optimisation, transport, logistique, ordonnancement d'atelier,  emploi du temps du personnel, etc) illustre bien l'apport de ces concepts originaux de programmation, et participe en fait à un véritable renouveau du domaine traditionnel de la Recherche Opérationnelle. Ce succès et cette reconnaissance proviennent de l’apport simultané des techniques de consistance locale, qui s’appliquent à une grande variété de contraintes, et de systèmes de programmation par contraintes qui sont utilisés avec succès pour résoudre des applications pratiques. En dotant les langages déclaratifs d’implantations efficaces, les outils de programmation par contraintes permettent de modéliser des applications complexes, réduisent les temps de développement, et produisent des codes qui sont plus faciles à maintenir et à étendre. Ils contribuent aussi au développement de nouveaux algorithmes qui ne pourraient pas être inventés sans ces langages pour les écrire.

Les Journées Francophones de Programmation par Contraintes (JFPC) se veulent un lieu convivial de rencontres, discussions et échanges scientifiques, pour la communauté francophone autour de tous les thèmes relevant du domaine, notamment :

  • Langages et systèmes de programmation en logique et/ou par contraintes : théorie, compilation, analyse statique, environnements de programmation, …
  • Algorithmes de résolution ou de propagation de contraintes, contraintes globales, contraintes quantifiées, domaines finis, discrets, continus, symboliques, …
  • Complexité des problèmes et des algorithmes, transitions de phase, ...
  • Hybridations des méthodes de résolution, programmation mathématique, recherche locale, …
  • Procédures de recherche et d’optimisation, heuristiques et métaheuristiques, explications, apprentissage, …
  • Analyse et élimination de symétries,
  • Résolution de problèmes combinatoires, SAT, CSP, PLNE, optimisation combinatoire, benchmarks et bibliothèques de problèmes,
  • Résolution de problèmes de configuration, CAO, robotique, ...
  • Modélisation et résolution de problèmes réels, applications nouvelles et nouveaux domaines applicatifs,
  • Enseignement.

Historique et objectifs

Les JFPC sont patronnées par l'Association Française pour la Programmation par Contraintes (AFPC) qui réunit les chercheurs, ingénieurs et enseignants du domaine, souvent issus de l'informatique théorique, de la programmation logique, de l'intelligence artificielle, de l’algorithmique ou de la recherche opérationnelle. Les JFPC sont nées en 2004 de la fusion des conférences JFPLC (Journées Francophones de la Programmation Logique avec Contraintes) et JNPC (Journées Nationales surla Résolution Pratique de Problèmes NP-Complets). Ces deux conférences, anciennes puisque JFPLC a débuté (en tant que JFPL) en 1992 à Lille, et JNPC en 1994 à Montpellier, ont été organisées conjointement depuis 1998, sauf en 2001 où les JFPLC étaient jointes au congrès des associations de l’ASTI à Paris. Cette troisième édition des JFPC fait donc suite aux manifestations antérieures de ces conférences qui se sont tenues à Nîmes (2006),  Lens (2005), Angers (2004), Amiens (2003), Nice (2002), Toulouse et Paris (2001), Marseille (2000), Lyon (1999) et Nantes (1998).

Un objectif particulier des journées est de permettre aux jeunes chercheurs du domaine de présenter leurs travaux à l'ensemble de la communauté francophone plus facilement que dans les congrès internationaux anglophones, et également pour certains de s’initier au fonctionnement des comités de programme. Un prix du meilleur article « jeune chercheur » peut être décerné par le comité de programme à tout article déclaré dans cette catégorie par leurs auteurs lors de la soumission.

La présentation de tutoriels est également sollicitée à l'attention des jeunes chercheurs ou de chercheurs confirmés désirant s'initier à un thème particulier du domaine.

Par ailleurs, pour éviter que les meilleurs travaux de la communauté française ne soient principalement présentés et discutés hors de France dans les conférences internationales, le comité de programme invite tout membre de la communauté soumettant ses travaux à une conférence internationale à les soumettre parallèlement à JFPC'2007. Ce cas doit être signalé lors de la soumission ainsi que le statut du papier (soumis ou accepté).La seule condition à cette double soumission est que la version finale de l'article, s'il est accepté, soit écrite en français. Pour les mêmes raisons, les membres du comité de programme sont invités à soumettre des articles.

Enfin, les JFPC sollicitent une large participation internationale de francophones, voire la publication en français d'articles d'auteurs non originellement francophones. La présentation et publication d'articles en anglais aux JFPC est également admise lorsque cela est justifié.

Comité de programme

Président : Francois Fages, INRIA Rocquencourt

  • Gilles Audemard, CRIL Lens
  • Philippe Baptiste, LIX Palaiseau
  • Nicolas Beldiceanu, EMN/LINA Nantes
  • Thierry Benoist, Bouygues Paris
  • Christian Bessiere, LIRMM Montpellier
  • Hadrien Cambazard, 4C Cork, Ireland
  • Philippe Chatalic, LRI Orsay
  • Emmanuel Coquery, LIRIS Lyon
  • Simon de Givry, INRA Toulouse
  • Sophie Demassey, EMN/LINA Nantes
  • Yves Deville, UCL Louvain la Neuve, Belgique
  • Khalil Djelloul, Univ. Ulm, Allemagne
  • Mireille Ducasse, IRISA/INSA Rennes
  • Audrey Dupont, Univ. Avignon
  • Mathieu Estratat, LSIS Marseille
  • Youssef Hamadi, Microsoft Research Cambridge, Royaume Uni
  • Christophe Jermann, LINA Nantes
  • Narendra Jussien, EMN/LINA Nantes
  • Arnaud Lallouet, LIFO Orléans
  • Daniel Le Berre, CRIL Lens
  • Fred Mesnard, Univ. de la Réunion
  • Richard Ostrowski, LSIS Marseille
  • Laurent Perron, ILOG Gentilly
  • Gilles Pesant, Polytechnique Montreal,Canada
  • Jean-Charles Regin, ILOG Sophia Antipolis
  • Michel Rueher, I3S Nice
  • Pierre Siegel, CMI Marseille
  • Laurent Simon, LRI Orsay
  • Sylvain Soliman, INRIA Rocquencourt
  • Christine Solnon, LIRIS Lyon
  • Sebastien Sorlin, LIRIS Lyon
  • Charlotte Truchet, LINA Nantes
  • Michel Vasquez, EMA Nîmes

Comité d'organisation

Président des journées : Pierre Deransart, INRIA Rocquencourt.

Avec le concours de :

  • Gaelle Dorkeld
  • Chantal Girodon
  • Julien Martin
  • Nadia Mesrar
  • Dominique Poulicet
  • Sylvain Soliman

Sponsors

e-lab Bouygues Cosytec DGA ILOG Inria Rocquencourt KLS optim

Parrainages

Fédération des Associations Françaises des Sciences et Technologies de l'Information Ville de Versailles