Non-Monotonic Snapshot Isolation

Résumé : Cet article étudie deux propriétés favorisant le passage à l'échelle des systèmes répartis transactionnels: la réplication partielle authentique GPR), et le critère de cohérence Snapshot Isolation (SI). GPR spécifie que pour valider une transaction T, seules les répliques des données accédées par T effectuent des pas de calcul. SI définit que toute transaction doit lire une vue cohérente du système, et que deux transactions concurrentes ne peuvent écrire la même donnée. Nous montrons que ces deux propriétés sont incompatibles. Nous proposons ensuite un nouveau critère de cohérence nommé Non-Monotonic Snapshot Isolation (NMSI). NMSI est proche de SI et compatible avec GPR. Pour justifier ce propos, nous présentons un protocole authentique implémentant de manière efficace NMSI. Au regard des travaux précédents sur le contrôle de concurrence dans les systèmes répartis transactionnelles, notre protocole est plus performant en latence et/ou en nombre de messages échangés.
Type de document :
Rapport
[Research Report] RR-7805, INRIA. 2013, pp.45


https://hal.inria.fr/hal-00643430
Contributeur : Masoud Saeida Ardekani <>
Soumis le : lundi 17 juin 2013 - 17:38:52
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:19:26

Fichiers

paper.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00643430, version 5
  • ARXIV : 1306.3906

Collections

Citation

Masoud Saeida Ardekani, Pierre Sutra, Nuno Preguiça, Marc Shapiro. Non-Monotonic Snapshot Isolation. [Research Report] RR-7805, INRIA. 2013, pp.45. <hal-00643430v5>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

359

Téléchargements du document

284