Gender et variation acoustique : cas des voyelles de l'arabe libyen de Tripoli

Résumé : La présente étude s'intéresse aux différences articulatoires entre hommes et femmes en arabe libyen de Tripoli et à la construction sociale de ces différences. Le corpus utilisé est une liste de mots en arabe libyen de Tripoli contenant des consonnes à fortes valeurs distinctives d'un point de vue social entre les hommes et les femmes. Il s'agit des consonnes pharyngalisées /s ˁ, t ˁ, d ˁ/ et de leurs correspondantes non pharyngalisées /s, t, d/. Les différences de gender seront illustrées ici à travers les valeurs de fréquence des trois premiers formants [F1, F2, F3] des voyelles /i, u, a/ qui se trouvent en contact avec les consonnes pharyngalisées et les consonnes non pharyngalisées. Les résultats montrent des différences importantes entre les hommes et les femmes, différences qui sont motivées par des distinctions sociales.
Type de document :
Communication dans un congrès
variation, plasticité, interprétation, Mar 2012, BESANCON, France. 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-00721715
Contributeur : Fathi Salam <>
Soumis le : lundi 30 juillet 2012 - 10:34:30
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 17:04:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00721715, version 1

Collections

Citation

Fathi Salam, Mohamed Embarki. Gender et variation acoustique : cas des voyelles de l'arabe libyen de Tripoli. variation, plasticité, interprétation, Mar 2012, BESANCON, France. 2012. 〈hal-00721715〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

75