Beyond The Cloud, How Should Next Generation Utility Computing Infrastructures Be Designed?

Résumé : Afin de supporter la demande croissante de calcul utilitaire (UC) tout en prenant en compte les aspects énergétique et financier, la tendance actuelle consiste à construire des centres de données (ou centrales numériques) de plus en plus grands dans un nombre limité de lieux stratégiques. Cette approche permet sans aucun doute de satisfaire la demande tout en conservant une approche centralisée de la gestion de ces ressources mais elle reste loin de pouvoir fournir des infrastructures de calcul utilitaire efficaces et durables. Après avoir indiqué pourquoi cette tendance n'est pas appropriée, nous proposons au travers de ce rapport, une proposition radicalement différente. De notre point de vue, les ressources de calcul utilitaire doivent être gérées de manière à pouvoir prendre en compte la localité des demandes dès le départ. Pour ce faire, nous proposons de tirer parti de tous les équipements disponibles sur l'Internet afin de fournir des infrastructures de calcul utilitaire qui permettront de part leur distribution de prendre en compte plus efficacement la dispersion géographique des utilisateurs et leur demande toujours croissante. Un des aspects critique pour l'émergence de telles plates-formes de calcul utilitaire ''local'' (LUC) est la disponibilité de mécanismes de gestion appropriés. Dans la deuxième partie de ce document, nous défendons la mise en oeuvre d'un système unifié gérant l'utilisation des ressources à une échelle sans précédent en transformant une infrastructure complexe et hétérogène en une collection d'équipements virtualisés qui seront à la fois plus simples à gérer et plus sûrs. En déployant un système de type LUC sur les coeurs de réseau, notre vision ultime est de rendre possible l'hébergement et la gestion de l'Internet sur sa propre infrastructure interne: un ensemble de ressources extensible et quasiment infini fourni par n'importe quel équipement constituant l'Internet, partant des gros noeud réseaux gérés par les ISPs, les gouvernements et les institutions acadèmiques jusqu'à n'importe quelle ressource inactive fournie par les utilisateurs finaux. Contrairement aux approches précédentes appliquées aux systèmes distribués, nous proposons de considérer les machines virtuelles comme la granularité élémentaire du système (à la place des processus). La virtualisation système offre plusieurs fonctionnalités qui améliorent la flexibilité de la gestion de ressources, permettant l'étude de nouveaux schémas de décentralisation.
Type de document :
Rapport
[Research Report] RR-8348, INRIA. 2013
Liste complète des métadonnées


https://hal.inria.fr/hal-00854204
Contributeur : Frédéric Desprez <>
Soumis le : lundi 26 août 2013 - 14:55:01
Dernière modification le : jeudi 9 février 2017 - 15:30:53
Document(s) archivé(s) le : jeudi 6 avril 2017 - 09:08:19

Fichier

RR-8348.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00854204, version 1

Citation

Adrien Lèbre, Jonathan Pastor, Marin Bertier, Frédéric Desprez, Jonathan Rouzaud-Cornabas, et al.. Beyond The Cloud, How Should Next Generation Utility Computing Infrastructures Be Designed?. [Research Report] RR-8348, INRIA. 2013. <hal-00854204>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

2060

Téléchargements du document

1003