Amélioration de la Scalabilité Mémoire du code GYSELA

Résumé : Les simulations gyrocinétiques nécessitent d'importants moyens de calcul. Jusqu'à présent, le code semi-Lagrangien GYSELA réalise des simulations sur quelques dizaines de milliers de coeurs de calcul (65k coeurs). Mais pour comprendre plus finement la nature de la turbulence des plasmas, nous devons raffiner la résolution de nos maillages, ce qui fera de GYSELA un candidat sérieux pour exploiter la puissance des futurs machines de type Exascale. Le fait d'avoir moins de mémoire par coeur est une des difficultés majeures des machines envisagées pour l'Exascale. Cet article porte sur la réduction du pic mémoire. Il présente aussi une approche pour comprendre le comportement mémoire d’une application utilisant de très grands maillages. Ceci nous permet d’extrapoler dès maintenant le comportement de GYSELA sur des configurations de type Exascale.
Type de document :
Communication dans un congrès
ComPAS, Apr 2014, Neuchâtel, France. 2014, 〈http://compas2014.unine.ch/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-01111722
Contributeur : Pierre Ramet <>
Soumis le : vendredi 17 juillet 2015 - 14:34:17
Dernière modification le : jeudi 1 février 2018 - 01:31:21
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 avril 2017 - 07:22:56

Fichier

article.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01111722, version 1

Citation

Fabien Rozar. Amélioration de la Scalabilité Mémoire du code GYSELA. ComPAS, Apr 2014, Neuchâtel, France. 2014, 〈http://compas2014.unine.ch/〉. 〈hal-01111722〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

444

Téléchargements de fichiers

138