Optimisation sémantique des requêtes continues Application aux bâtiments intelligents

Manel Charfi 1, 2, 3, *
* Auteur correspondant
1 BD - Base de Données
LIRIS - Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information
Résumé : Bourse financée par la région Rhône-Alpes Début : Octobre 2013 1. CONTEXTE Les bâtiments dits "intelligents" apparaissent aujourd'hui comme une réponse prometteuse aux enjeux sociétaux liés au bien-être des occupants et à la consommation énergétique, et plus globalement au développement durable, dans le secteur du bâtiment. Ceci explique l'apparition de nombreux projets dans ce domaine, dont plusieurs se sont intéressés à la réduction de la consommation des bâtiments (énergie primaire, fluides...). Un des enjeux actuels est de pouvoir pleinement exploiter les données issues des systèmes de contrôle des bâtiments intelligents afin de fournir des services de qualité aux occupants et aux gestionnaires des bâtiments. Une maison intelligente peut posséder diverses fonctions selon les habitants et leurs besoins. Une telle maison contient des capteurs (température, luminosité, présence,. . .) et des actionneurs (alarme, mise en marche/arrêt chauffage,. . .) qui lui permettent respectivement de récupérer les données (par exemple au moyen de requêtes continues à partir des flux de données définis dans le système) et d'agir selon la situation détectée afin de réaliser un objectif donné, par exemple assurer que la température moyenne du logement d'un locataire donné ne descend pas au dessous d'un seuil qu'il aura fixé. Nous nous intéressons à l'optimisation énergétiques d'un bâtiment collectif, avec par exemple 50 locataires. Puisque chaque locataire peut définir ses préférences, nous voulons aborder le problème d'optimisation tout en satisfaisant les préférences des utilisateurs. Nous nous intéressons à un type particulier de requêtes que nous appelons requêtes de monitoring : il s'agit des requêtes continues qui durent très longtemps, aussi longtemps que dure le contrat entre un résident et le gestionnaire du bâtiment (par exemple 3 ans). Ces requêtes, qui n'ont que quelques tuples mais de nombreux effets de bord sur le bâtiment, doivent respecter un contrat donné défini par l'utilisateur qui pourrait à la fois définir ses seuils (température maximale, humidité tolérée, pièce favorite.. .) et les approximations qui lui conviennent (fréquence d'acquisition de la température, ...).
Type de document :
Communication dans un congrès
BDA 2014 : Gestion de données - principes, technologies et applications, Oct 2014, Autrans, France. pp.26--27
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01169952
Contributeur : David Gross-Amblard <>
Soumis le : mardi 30 juin 2015 - 15:25:13
Dernière modification le : jeudi 19 avril 2018 - 14:38:05
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 avril 2017 - 20:20:49

Fichier

bda2014-actes-phd-4-pp26-27.pd...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01169952, version 1

Citation

Manel Charfi. Optimisation sémantique des requêtes continues Application aux bâtiments intelligents. BDA 2014 : Gestion de données - principes, technologies et applications, Oct 2014, Autrans, France. pp.26--27. 〈hal-01169952〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

240

Téléchargements de fichiers

127