Chiffrer mieux pour (dé)chiffrer plus

Abstract : Les algorithmes de chiffrement, qui visent à protéger la confidentialité des données, se répartissent en deux grandes familles : les algorithmes symétriques, ou à clef secrète, qui nécessitent le partage d’un secret par les deux protagonistes, et les algorithmes à clef publique, comme le RSA, dans lesquels les clefs secrètes restent connues d’un seul acteur. Mais les algorithmes symétriques sont les seuls qui atteignent les débits de chiffrement requis par la plupart des applications et qui permettent une mise en oeuvre par des circuits de taille raisonnable. Les exigences d’implémentation extrêmement contraignantes sont donc un paramètre essentiel lorsque l’on veut concevoir un algorithme de chiffrement symétrique. L’objectif de cet exposé est de décrire diverses techniques récentes de conception permettant de répondre à ces besoins. Nous verrons notamment que la conception de ces systèmes fait appel à la fois à des aspects très pratiques (coût d’implémentation...) et à des travaux à long terme de mathématiques discrètes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Conférence d’Informatique de l'ENS, Apr 2016, Paris, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-01401333
Contributeur : Anne Canteaut <>
Soumis le : mercredi 23 novembre 2016 - 10:52:52
Dernière modification le : jeudi 24 novembre 2016 - 01:05:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-01401333, version 1

Collections

Citation

Anne Canteaut. Chiffrer mieux pour (dé)chiffrer plus. Conférence d’Informatique de l'ENS, Apr 2016, Paris, France. 〈hal-01401333〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68