Apport et défis des Big Data en cancérologie

Abstract : Depuis le premier séquençage du génome humain en 2001, le développement de nouvelles technologies à haut débit, ainsi que la diminution considérable du coût du séquençage ont permis des avancées importantes en oncologie. La caractérisation moléculaire des cancers a notamment permis d’identifier des anomalies oncogéniques clés au cours du processus tumoral, permettant le développement de stratégies thérapeutiques personnalisées. Cependant, la quantité d’information considérable ainsi générée a créé de nouveaux défis à relever comme le stockage, le traitement ou encore l’exploitation de l’information. Dans cet article, nous décrivons l’apport et les défis représentés par les Big Data en cancérologie.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin du Cancer, John Libbey Eurotext, 2017, 104 (3), pp.281 - 287. 〈10.1016/j.bulcan.2016.10.020〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [37 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-01525736
Contributeur : Marie-France Sagot <>
Soumis le : lundi 24 juillet 2017 - 15:09:08
Dernière modification le : jeudi 19 avril 2018 - 14:49:47

Fichier

saintigny2016.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Pierre Saintigny, Philippe Foy, Anthony Ferrari, Philippe Cassier, Alain Viari, et al.. Apport et défis des Big Data en cancérologie. Bulletin du Cancer, John Libbey Eurotext, 2017, 104 (3), pp.281 - 287. 〈10.1016/j.bulcan.2016.10.020〉. 〈hal-01525736〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

925

Téléchargements de fichiers

86