Relever les élévations d'une architecture mégalithique : développements méthodologiques

Résumé : Les élévations ont peu fait l'objet d'étude lors des explorations des architectures mégalithiques. Les rares relevés sont imprécis pour les orthostates, tandis que les maçonneries sont représentées par un remplissage automatique. Depuis dix ans, l'intérêt pour ces élévations se développe dans l'ouest de la France, avec notamment l'application de l'archéologie du bâti, et de ses outils, pour les étudier. L'architecture mégalithique a cependant des caractéristiques propres qui rendent difficiles les relevés manuels. Les parois maçonnées en pierre sèche sont rarement régulières, compliquant les projections pour le dessin. De plus, les espaces sont exigus, limitant le nombre de personnes oeuvrant et le recul disponible. Ce constat a été établi lors de la première campagne de relevés, sur le long tumulus sud de Barnenez à Plouezoc'h dans le Finistère. La totalité de ses parois devait être relevée, ce qui était infaisable manuellement dans le cadre d'une thèse, notamment avec une accessibilité à certains espaces du site limité à quelques semaines par an. Ces contraintes ont donc engendré une réflexion sur une nouvelle méthode permettant d'obtenir un résultat similaire au relevé pierre à pierre manuel. La première étape a été d'acquérir un modèle 3D, précis et maniable, de l'ensemble de l'architecture. La photogrammétrie a été testée, toutefois l'exiguïté des espaces rendait difficile le relevé photographique. La numérisation par scanner laser a donc été préférée. À partir du nuage de points obtenu, un protocole de traitements informatiques a été développé afin d'aboutir à des images 2D des élévations selon les vues souhaitées. Sur celles-ci, un dessin pierre à pierre est possible en laboratoire et rectifiable directement sur le terrain grâce à l'utilisation d'un ordinateur-tablette. La méthode présentée ici a donc répondu aux contraintes d'accessibilité. Surtout, elle a permis d'augmenter le temps consacré à l'observation de terrain, avec un résultat final identique à un relevé manuel.
Type de document :
Communication dans un congrès
GMPCA 2017 - XXIème Colloque international du Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l’Archéologie, Apr 2017, Rennes, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/hal-01659868
Contributeur : Ronan Gaugne <>
Soumis le : vendredi 8 décembre 2017 - 21:20:52
Dernière modification le : vendredi 17 août 2018 - 12:20:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01659868, version 1

Citation

Florian Cousseau, Yann Bernard, Quentin Petit, Jean-Baptiste Barreau, Ronan Gaugne, et al.. Relever les élévations d'une architecture mégalithique : développements méthodologiques. GMPCA 2017 - XXIème Colloque international du Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l’Archéologie, Apr 2017, Rennes, France. 〈hal-01659868〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

296