Teaching handwriting in late kindergarden and first year of elementary French schools - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Éducation & Didactique Year : 2018

Teaching handwriting in late kindergarden and first year of elementary French schools

Pratiques enseignantes pour l’apprentissage de l’écriture en grande section de maternelle et au cours préparatoire en France

(1, 2) , (2) , (3)
1
2
3

Abstract

Oficial french curricula grant an educational freedom to teachers providing full lexibility of choosing teaching methods. The present survey conducted in two areas (Grenoble and Lyon) aimed at assessing the teaching of cursive-writing in late kindergarten and irst year of elementary school in France. It was based on a questionnaire surveying the dificulties teachers perceive regarding the acquisition of the cursive writing grapho-motor movement, and how they adapt their teaching strategies. The analysis of the questionnaires has shown a great diversity of practices. These practices are related to the number of lessons explicitly working on the acquisition penmanship itself as well as the strategies and methods. However, despite this variety of methods, the training prioritizes the movement dynamic rather than on the form of the letter. The liberty granted to teachers by curricula – which are often said to be lacking clarity – lead them to a process of “bricolage” using the variety of resources available to organize their teaching.
Les programmes de l’Éducation nationale en France prévoient une liberté pédagogique, ce qui laisse les enseignants libres du choix de leurs méthodes. Nous avons cherché à travers cette enquête conduite dans deux académies (Grenoble et Lyon), à faire un état des lieux des méthodes d’enseignement de l’écriture cursive en GS et en CP à partir d’un questionnaire sur la manière dont les enseignants perçoivent les difficultés liées au geste graphomoteur de l’écriture cursive, et adaptent leurs stratégies d’enseignement en conséquence. L’analyse des questionnaires montre une grande diversité de pratiques tant en nombre de séances centrées explicitement sur l’acquisition du graphisme proprement dit que sur les méthodes et stratégies utilisées. Cependant, malgré cette grande variété de méthodes, l’enseignement est pour la grande majorité des enseignants centrée sur l’acquisition de la dynamique du geste et non sur la forme de la lettre. On peut conclure que la liberté laissée au corps enseignant par des programmes souvent présentés comme manquant de clarté les conduit en quelque sorte à un certain « bricolage » construit à partir des diverses ressources disponibles.

Dates and versions

hal-02016592 , version 1 (12-02-2019)

Identifiers

Cite

Marie Baraud, Blandine Bril, Nadja Maria Acioly-Regnier. Pratiques enseignantes pour l’apprentissage de l’écriture en grande section de maternelle et au cours préparatoire en France. Éducation & Didactique, 2018, 12 (2), pp.73-88. ⟨10.4000/educationdidactique.3312⟩. ⟨hal-02016592⟩
108 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More