Résonance paramagnétique électronique, optimisation et différentiation automatique

Résumé : La spectroscopie de résonance paramagnétique électronique permet d'accéder à des informations sur l'interaction des moments magnétiques électroniques (spins) avec le champ magnétique appliqué (effet Zeeman) et avec les moments magnétiques nucléaires des noyaux voisins (interactions hyperfines). Si l'on dispose d'un modèle mathématique pour simuler des spectres de RPE de poudre par le calcul, les spectres de poudre expérimentaux permettent de déduire des paramètres spectroscopiques. Dans ce but, on minimise la somme des carrés des écarts entre les valeurs échantillonnées des signaux observé et calculé. La différentiation automatique combinée à la double précision permet de faire converger la minimisation en un petit nombre d'itérations.
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] RR-3907, INRIA. 2000, pp.30
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/inria-00072746
Contributeur : Rapport de Recherche Inria <>
Soumis le : mercredi 24 mai 2006 - 10:47:28
Dernière modification le : jeudi 1 février 2018 - 01:38:45
Document(s) archivé(s) le : dimanche 4 avril 2010 - 21:22:55

Fichiers

Identifiants

  • HAL Id : inria-00072746, version 1

Collections

Citation

Christèle Faure, Edgar Soulié, Théo Berclaz. Résonance paramagnétique électronique, optimisation et différentiation automatique. [Rapport de recherche] RR-3907, INRIA. 2000, pp.30. 〈inria-00072746〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

215

Téléchargements de fichiers

1719