Correction et amélioration des résultats de la stéréoscopie par corrélation : application au MNE urbain

Résumé : La stéréoscopie par corrélation classique permet de restituer un Modèle Numérique d'Élévation urbain (MNE) sans avoirà faire d'hypothèse a priori sur les modèles de bâtiments observés, contrairement aux méthodesà base de primitives. Cependant, cette technique souffre de plusieurs défauts, notamment au niveau des discontinuités de profondeur (par ex. au bord des toits). La solution classique consisteà utiliser une méthode de stéréoscopieà base de fenêtres adaptatives [Kanade et Okutomi, 1994], et nous proposons dans cet article une solution alternative qui consisteà faire des corrections automatiques sur le MNE a posteriori. Cette méthode est basée sur une combinaison de techniques de morphologie mathématique et de diffusion anisotrope, et utilise l'information de contraste local de l'orthoimage pour déterminer quels endroits ont été "accrochés" par la fenêtre de corrélation.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de la Société Française de Photogrammétrie et de Télédétection, SFPT, 1999, pp.52-54
Liste complète des métadonnées


https://hal.inria.fr/hal-00821595
Contributeur : Frédéric Devernay <>
Soumis le : mardi 14 mai 2013 - 10:39:58
Dernière modification le : mardi 14 mai 2013 - 14:06:29
Document(s) archivé(s) le : jeudi 15 août 2013 - 04:11:56

Identifiants

  • HAL Id : hal-00821595, version 2

Citation

Frédéric Devernay, Julien Devade. Correction et amélioration des résultats de la stéréoscopie par corrélation : application au MNE urbain. Bulletin de la Société Française de Photogrammétrie et de Télédétection, SFPT, 1999, pp.52-54. <hal-00821595v2>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

76

Téléchargements du document

128