Existe-t-il une différence entre langages visuels et textuels en termes de perception ?

Résumé : Comme pour toute scène visuelle, la performance des programmeurs lisant du code dépend de leur performance à percevoir les éléments graphiques représentant le code. On oppose souvent les langages visuels et textuels, en arguant du fait que les langages visuels seraient plus "faciles" à lire et plus "compréhensibles". Nous montrons que la Sémiologie Graphique et le modèle d'analyse Scan- Vis remettent en question cette opposition et unifient les langages visuels et textuels en termes de perception visuelle. Ce travail est la première étape d'une démarche de construction de connaissances sur la conception de représentation de langages de programmation.
Type de document :
Communication dans un congrès
IHM 2013, 25ème conférence francophone sur l'Interaction Homme-Machine, Nov 2013, Bordeaux, France. ACM, 2013, 〈10.1145/2534903.2534911〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inria.fr/hal-00877256
Contributeur : Ihm'13 Ihm'13 <>
Soumis le : mercredi 6 novembre 2013 - 20:40:03
Dernière modification le : mardi 3 octobre 2017 - 14:17:21
Document(s) archivé(s) le : vendredi 7 avril 2017 - 22:21:24

Fichier

2-3.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Stéphane Conversy. Existe-t-il une différence entre langages visuels et textuels en termes de perception ?. IHM 2013, 25ème conférence francophone sur l'Interaction Homme-Machine, Nov 2013, Bordeaux, France. ACM, 2013, 〈10.1145/2534903.2534911〉. 〈hal-00877256v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195

Téléchargements de fichiers

898