La machine à perspective de Jan Van Eyck - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Interstices Year : 2021

La machine à perspective de Jan Van Eyck

(1)
1

Abstract

Il est généralement admis que Jan van Eyck était peu connaisseur, si ce n’est ignorant, en matière de perspective. Une analyse probabiliste des orthogonales dans cinq de ses tableaux, réalisés entre 1432 et 1439, dévoile pourtant l’existence d’un motif abstrait récurrent, véritable signature géométrique du maître flamand. Une reconstruction tridimensionnelle de la géométrie des Époux Arnolfini fidèle à cette signature démontre qu’il avait inventé une « machine à perspective » d’une modernité déconcertante, en réponse à un questionnement esthético-scientifique sur la manière de représenter l'espace au plus près de la vision humaine, nomade, stéréoscopique et de champ visuel réduit. Cette découverte suggère que la perspective picturale a été inventée à la même époque en Toscane et en Flandre, sous deux formes différentes : artificielle et monoscopique d’un côté, naturelle et polyscopique de l’autre.
Not file

Dates and versions

hal-03517010 , version 1 (07-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03517010 , version 1

Cite

Gilles Simon. La machine à perspective de Jan Van Eyck. Interstices, 2021. ⟨hal-03517010⟩
55 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More