Modélisation inverse pour la qualité de l'air : éléments de méthodologie et exemples

Résumé : L'objet de cet article est de donner quelques éléments méthodologiques pour la modélisation inverse des émissions en qualité de l'air : comment caractériser des émissions sur la base de données mesurées et de sorties de modèles numériques ? Trois exemples issus de travaux récents menés au sein du CEREA, Laboratoire commun ENPC/EDF R&D, permettent d'illustrer ces thématiques : la modélisation inverse de radionucléides à petite échelle, la modélisation de précurseurs de l'ozone (NOx) à l'échelle régionale (région de Lille) et l'identification d'une source accidentelle à l'échelle continentale (expérience ETEX). Il ne s'agit donc pas d'une revue exhaustive sur le sujet.
Type de document :
Article dans une revue
Pollution Atmosphérique : climat, santé, société, Le Kremlin Bicêtre : Revue Pollution atmosphérique, 2007, pp.395-404
Liste complète des métadonnées

https://hal.inria.fr/inria-00633749
Contributeur : Nathalie Gaudechoux <>
Soumis le : mercredi 19 octobre 2011 - 12:16:15
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 11:30:54

Identifiants

  • HAL Id : inria-00633749, version 1

Collections

Citation

Marc Bocquet, Bruno Sportisse. Modélisation inverse pour la qualité de l'air : éléments de méthodologie et exemples. Pollution Atmosphérique : climat, santé, société, Le Kremlin Bicêtre : Revue Pollution atmosphérique, 2007, pp.395-404. 〈inria-00633749〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

218